Tendances sociétales

Jean-Paul de Gaudemar succède à Bernard Cerquiglini à la tête de l’Agence universitaire de la Francophonie.

Jean-Paul de Gaudemar est ancien directeur de l’enseignement scolaire au ministère de l’Éducation nationale, ancien recteur des académies d’Aix-Marseille, de Toulouse et de Strasbourg. Il devient le 8 décembre 2015, recteur de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF).

Il succède à M. Bernard Cerquiglini, professeur agrégé de linguistique à l’Université Paris 7 – Denis Diderot, en poste à la direction de l’AUF depuis 2007. Ce dernier nous avait fait honneur de sa visite à l’Université de Sherbrooke en 2014.

Jean-Paul de Gaudemar a été élu par le conseil d’administration de l’AUF pour un mandat de quatre ans.

Il présente succintement ses orientations dans cette vidéo

https://www.youtube.com/watch?v=XOD-BT3zKlg

Innovation, expertise, et partenariat sont les notions clés autour que l’AUF souhaite mettre de l’avant au cours des année à venir. Une nouvelle étape pour renforcer l’implication de la Francophonie universitaire dans le monde. Association mondiale d’universités francophones, l’AUF regroupe plus de 800 établissements universitaires sur tous les continents dans plus de 100 pays.

Source : Agence universitaire de la Francophonie (AUF), Jean-Paul de Gaudemar succède à Bernard Cerquiglini à la tête de l’Agence universitaire de la Francophonie, 8 décembre 2015.

CinéFabrique : une école de cinéma qui recrute sur la base du potentiel
Étude Barnes & Noble College: Oui, la génération Z veut aller à l'université?

À propos de l'auteur

Alain Mélançon

Alain Mélançon

Alain Mélançon est chargé de cours à l’UdeS depuis plus de 10 ans. Il enseigne différents cours en communication et en histoire. Il travaille à l’Université de Sherbrooke depuis 2002 à titre de professionnel. Il a occupé divers postes, toujours en lien avec le multimédia, le Web ou les communications. Depuis 2014, il est conseiller en communications à USherbrooke International, où il s’occupe particulièrement de recrutement, de mobilité étudiante et de coopération scientifique.

Laisser un commentaire