Point de vue français sur le numérique à l’Université

Trouvé toujours via le blogue de Pierre Chicoine, webmestre de la Bibliothèque de l’Université Laval, un Guide de méthodologie de l’université numérique publié en janvier dernier.  Les auteurs en sont la Caisse des Dépôts en partenariat avec la Conférence des présidents d’université françaises.  Il s’agit clairement d’un document de soutien à la planification stratégique où le numérique apparaît comme « un levier déterminant de compétitivité ».  D’ailleurs les auteurs précisent que l’étude « aura atteint son objectif si une direction d’université:

  • Se pose systématiquement la question de la place du numérique dans toutes ses décisions,
  • S’interroge sur les risques à ne pas le prendre en compte. »

Le document compte trois « cahiers » (parties): une synthèse, « Contexte et enjeux » (le pourquoi) et « Éléments de méthode » (le comment).  Si le contexte est très national, les enjeux s’appliquent à toutes universités.  La troisième partie, notamment, a le mérite de reprendre chacun des besoins de chacun des groupes constituant la communauté universitaire et d’examiner comment le numérique peut appuyer ces besoins.  En tout et partout, cela constitue un carte intéressante pour des gestionnaires universitaires qui décideraient de s’attaquer à l’intégration tous azimuts du numérique dans l’organisation.

Côté soutien à la formation, on rappelle que le numérique « facilite l’individualisation des parcours » et « offre de nouveaux moyens de proposer des formations » (on mentionne souvent la formation continue).  On met le doigt sur un point sensible lorsque l’on affirme qu’ « Au-delà de leur position actuelle de clients du numérique, les enseignants, enseignants-chercheurs et chercheurs doivent également devenir des acteurs. »
Pour les auteurs, il s’agit de « matriser la chaîne numérique du savoir, en favorisant la génération de contenus numériques, en organisant et industrialisant la gestion de la connaissance, en définissant la politique de diffusion et en valorisant le patrimoine intellectuel. »

Compétences informationnelles: Les CEGEP contre-attaquent avec InukTIC
L'UdeS est sur Twitter

Exprimez-vous !

*