Les voies parfois surprenantes des pubs universitaires

Deux approches publicitaires m’ont surprise dans les derniers jours : l’une de l’Université Laval et l’autre indirecte de l’UQAM.

Dans le premier cas, le site Grenier (bulletin, vol. 8, no 8, 19 novembre 2011) des firmes de publicité québécoises  met en valeur la nouvelle publicité de l’entreprise Brad faite pour l’Université Laval afin de mousser ses programmes en sciences sociales. Dans une toute nouvelle approche, on y voit une jeune femme habillée de blanc dans un univers tout aussi blanc et de design futuriste. Elle indique que si le monde existe encore à son époque, c’est grâce aux réalisations d’étudiants inscrits en sciences sociales à l’Université Laval en 2012, rien de moins… Pour en savoir plus, on se branche à la technologie Facebook Connect. « Avec la permission de l’utilisateur, elle accède à son profil Facebook pour ensuite insérer certaines de ses informations dans un film bâti autour de l’univers de la marque. L’internaute tient alors un rôle important dans le déroulement de l’histoire, puisqu’il en fait partie… », une façon très innovatrice de piquer la curiosité en combinant différents médias sociaux, voie privilégiée pour cibler les jeunes.

Cela m’amène à penser qu’il pourrait être intéressant de créer un concours universitaire incitant des étudiants actuels de l’UdeS de proposer un scénario promotionnel détaillé et innovant pour faire connaître l’Université de Sherbrooke. Le paiement des frais de scolarité d’un trimestre pourrait être une bonne source de motivation.

Dans le second cas, bien qu’il s’agisse d’une publicité indirecte, un cours qu’on pourrait qualifier de « formation continue personnelle » passe par une réclame dans le site Groupon, site très connu pour ses promotions et prix à rabais. Offert par Profitbourse.com, un organisme externe, le cours en présentiel est néanmoins donné dans les locaux de l’UQAM. Dès la page d’accueil de l’annonce, le nom de l’UQAM est visiblement identifié et non pas son adresse géographique. Est-ce voulu par Profitbourse pour se donner plus de crédibilité? Est-ce souhaité par l’UQAM comme apprivoisement déguisé de ses locaux, ce qui peut inciter des personnes à regarder de plus près d’autres formations continues offertes par cette université même ou des programmes courts de 1er cycle? Est-ce une simple question de rentabilité par la location de locaux de l’UQAM? Quoi qu’il en soit, il est surprenant de voir associer le nom d’une université à un site comme Groupon…

Sources : site de la Faculté des sciences sociales de l’Université Lavalsite de Groupon en date du 20 novembre 2011.

La formation centrée sur l'apprentissage de l'étudiant, un leitmotiv à l'Université catholique de Louvain
Interne : Des blogues à l'Université Laval

Exprimez-vous !

*