Au bout de la ludification : le joueur devient le jeu (Hivemind de Will Wright)

Buzz sur l’Internet des jeux : Will Wright, créateur de SimCity, des Sims et de Spore, lève (un peu) le voile sur un nouveau projet : Hivemind, le jeu et la compagnie du même nom qui le développera.

Pour décrire ce dont il s’agit, Wright parle de personal gaming par opposition aux jeux sociaux offerts par Facebook et autres : « the “user becomes the game.” »  Pourtant, on n’est pas si loin de la mécanique économique des réseaux sociaux…  L’idée, c’est que le jeu acquiert un maximum de renseignements sur la vie du joueur (ses intérêts, ses données de géolocalisation, mais aussi son budget, etc.) pour lui tailler un jeu sur mesure, lui offrir du divertissement répondant à son profil propre, au coeur de sa vie réelle.  On comprend que l’on jouera sur plateformes mobiles et que l’on n’est pas loin des ARGs, mais Wright veut aller au-delà des modèles à la Foursquare ou de la réalité augmentée.

Le concepteur de jeux donne l’exemple d’un amateur de voitures anciennes qui se verrait informé des événements en lien avec sa passion se tenant dans son entourage, peu importe où il se trouve dans le monde. « Ludification » oblige, on croit comprendre que le joueur se verrait récompensé (par des points ?) s’il participe effectivement aux activités proposées. Des interactions sont possibles, alors que d’autres participants peuvent proposer des solutions à des difficultés ou des problèmes vécus par le joueur.

Lorsqu’on lui fait remarquer que les gens pourraient être peu enclins à partager autant de renseignements personnels, Dean Takahashi rapporte que

[a]lthough he [Wright] realizes many people are guarded about privacy, he notes that the younger generation is more comfortable sharing information about themselves. And they will willingly share it if they could be virtually guaranteed a great deal of entertainment in return. If you entice people with enough game-oriented entertainment, they won’t mind sharing that information, he said. [notre emphase]

Après mes récentes dépêches sur les learning analytics et le billet d’Éric sur Google+, je ressens comme un malaise…  Pas vous ?

Source :
Bertiaux, Michael, « Will Wright dévoile son tout nouveau projet : Hivemind », Le Lien multimédia, 18 novembre 2011
Takahashi, Dean, « Inside Will Wright’s next big game : Hivemind (exclusive) », Venturebeat.com, 16 novembre 2011

TELUS propulsée par la technologie «Fusion»
L'impact environnemental des TIC : vert pâle ou vert foncé?

Exprimez-vous !

*