Un web-in de haut niveau

Le lien multimédia résume avec enthousiasme ce qui s’est passé lors du premier web-in qui se tenait fin octobre 2011 à Montréal. L’événement qui se voulait réflexif rassemblait une vingtaine d’experts, spécialistes, artisans et amoureux du web qui y ont présenté chacun une microconférence. Tantôt réjouissants, tantôt pessimistes, mais toujours engagés, les propos tenus allaient dans plusieurs sens. Certains nostalgiques mentionnaient la disparition du ludique au sein du web, au profit de «l’utilitarisme» actuel, d’autres rappelaient qu’une économie cognitive était en train de se construire.

« Il y a 15 ans, c’était enivrant de travailler dans notre domaine, se rappelle Stéphane Bousquet (directeur Entreprises numériques à l’ONF). Nous brassions la cage, nous traumatisions les gens autour de nous. Aujourd’hui, il faut faire attention : il faut garder le feu sacré allumé, dans un monde de résistance au changement. Le vieux monde et les vieux modèles ont la couenne dure. » « Il reste plein de choses à faire, enchaîne Sylvain Carle. On dit que les spécialistes sont pessimistes. Pourtant, il reste tellement de choses à faire… Nous n’en sommes qu’au début. Cela fait seulement une décennie que la société est en réseau, rappelle-t-il. Encore aujourd’hui, les élèves du primaire et du secondaire n’apprennent pas encore à utiliser les outils technologiques, parce que les enseignants ne sont pas rendus là. »

Les constats autour du merveilleux monde du web mais aussi de celui de l’éducation ne laissent pas de glace, tant ils sont vrais. Mais ce que je retiens également c’est la formule originale de l’événement qui, telle au « pecha kucha » (déjà présenté par la professeure Pelletier lors d’une des éditions du Mois de la Pédagogie) oblige synthèse dans les propos des parties, en induisant un dynamisme réel à l’ensemble. Une formule à retenir!

Source :

Bernard, Sophie, « En direct de Mtl DGTL, un premier web-in de haut niveau« , Le lien multimédia, 1er novembre 2012.

Google Books maintenant disponible au Canada
La physique sans formules... Possible!

Exprimez-vous !

*