La montée de « l’expert des données » : une occasion pour créer un parcours de professionnalisation multidisciplinaire de haut niveau?

J’ai déjà mentionné le blogueur Jeff Atwood auparavant, parce qu’il m’a fait découvrir plusieurs auteurs brillants, dont Edward Tufte. L’un d’eux est un autre expert du design d’information qui a fait grandement avancer le domaine : Ben Fry. L’une des contributions originales de Fry au domaine du traitement et de la présentation de l’information est de proposer la formation d’experts en création de connaissance fondée sur des données quantitatives. Il nomme cette discipline le computational information design, une expression difficile à traduire. De tels experts combineraient des compétences qui sont actuellement fractionnées entre diverses spécialités, de façon à en faire des scientifiques qui savent travailler à tous les maillons de la chaîne, qui commence aux données brutes, et qui se termine à la présentation des connaissances de haut niveau que l’on peut en extraire. Nathan Yau explique quelles sont ces compétences à réunir sur un article de son blogue FlowingData.

En bref, ces nouveaux spécialistes doivent maîtriser l’informatique, les mathématiques (notamment les statistiques), l’exploration de données, le design graphique et l’interaction humain-machine. Par lui-même ou en s’alliant à des experts disciplinaires, un expert de la chaîne de production de connaissance facilitera l’extraction et la communication des nouveaux savoirs. Les intéressés peuvent lire la thèse de doctorat de Ben Fry (PDF, 170 pages, 7 Mo) pour les détails fins. Rien que le design graphique dans lequel la thèse est présentée illustre bien les principes de design sur lesquels Fry s’appuie.

Et si ce domaine en émergence faisait l’objet d’un parcours de professionnalisation multi-disciplinaire à l’Université de Sherbrooke? J’imagine facilement un programme de formation de 2ème ou 3ème cycle qui accueillerait des bacheliers de divers domaines pertinents et qui les formerait à agir avec compétence dans ce domaine complexe aux frontières des disciplines. Une autre première pour l’UdeS? À condition de pouvoir recruter des professeurs qui ont déjà une pratique reconnue d’intégration des domaines cités précédemment, ce qui est très rare pour une expertise en émergence.

[MÀJ] Ajouté une phrase qui mentionne le terme computational information design. -EC

Un dossier sur le livre électronique
Présentation de Moodle et de Via au SRH de l'UdeS

Commentaires

  1. Intéressante suggestion. Je lis le blogue de FlowingData depuis un bon moment, c’est une excellente ressource pour quiconque s’intéresse aux outils et procédés de visualisation de données complexes. On peut imaginer que ce type de formation pourrait intéresser notre faculté des sciences…

Exprimez-vous !

*