Utiliser Google+ en éducation

Edudemic a publié récemment un article sur l’utilisation de Google+ qui présente (ironiquement) certaines des vertus de ce « petit nouveau » des médias sociaux en ce qui a trait au respect de la vie privée, ainsi que les fonctionnalités offrant un fin contrôle de la participation de collaborateurs:

  • les cercles de contacts, où l’usager peut organiser des groupes d’amis, de collègues, voire d’étudiants, facilite le partage d’information sans notifier l’ensemble de ses contacts;
  • la fonction Sparks, qui permet d’annoter des articles, des billets publiés sur des blogues, etc,. et de partager les résultats auprès des membres de cercles que l’on choisit;
  • la fonction de clavardage avec vidéo ou en groupe (Video Chat ou Group Chat), où l’on peut inviter des contacts faisant partie de l’un ou de plusieurs de nos cercles pour collaborer en groupe en temps réel.

Il serait intéressant de comparer l’outil avec les fonctionnalités disponibles dans Facebook, par exemple, par une application telle que Textbooks de Kno qui encourage la création d’espaces virtuels à même Facebook, visant à faciliter la collaboration dans des groupes restreints.

Source : « Where does Google+ fit in education? », Edudemic, octobre 2011.

Un nouvel appel à plus transparence dans les cas d’inconduite en recherche au Canada : un pas dans la bonne direction (mise à jour)
La formation en ligne et l'intégration des TIC pour redorer la profession d'enseignant?

Exprimez-vous !

*