« Quand l’université sort de sa tour d’ivoire… » et diffuse ses contenus par le Web

Thot Cursus publie : « L’enseignement supérieur en audio et vidéo, un succès qui ne se dément pas », un article sur la place que prennent indubitablement les cours en ligne. Depuis quelques années déjà des plateformes de téléchargement telles que iTunes U, YouTube EDU ont fait leur apparition.  Les institutions d’enseignement, à qui elles s’adressent, s’y sont intéressées, d’abord avec curiosité, puis jusqu’à y intégrer des contenus pédagogiques et promotionnels. Il n’y a qu’à voir combien L’Éveilleur regorge de dépêches publiées depuis 2009 sur l’état et l’usage des médias sociaux en enseignement pour s’en convaincre (voir quelques-unes d’entre elles dans les sources en bas de page). Il est clair que ces plateformes sont d’incroyables vitrines ouvertes sur le monde.

Dominique Poirier à la Première chaîne radio de Radio-Canada menait en novembre dernier une table ronde et invitait deux professeurs universitaires et un journaliste en nouvelles technologies à jeter un oeil avisé sur les contenus de ces plateformes. Pour eux, l’offre de cours était plus qu’ intéressante quoique la qualité de certains documents vidéo leur semblait parfois déficiente. « … il faudrait que les universités acceptent d’abandonner leur vision « télé communautaire » des captations vidéos et engagent des professionnels mieux au fait des dernières tendances. Les cours audio sont manifestement de meilleure qualité… », mentionnait alors Carl Charest, journaliste et directeur du site Branchez-vous.com.

« Cet outil ne remplacera jamais l’enseignement en face-à-face, mais nous sommes heureux de faire découvrir au monde entier nos travaux de recherche et notre pédagogie fondée sur l’interactivité, l’échange et le travail en équipe. Les retombées en termes de notoriété seront positives si les cadres candidats à nos MBA ou à nos formations continues sont plus nombreux », Bernard Ramanantsoa, directeur général des HEC.

Il y a fort à parier que la multiplication des appareils mobiles, la diversification des profils de clientèle et de leur provenance géographique sont autant de facteurs qui permettront l’augmentation de l’offre et l’établissement de plus hauts critères de qualité pour ces cours  en ligne.

Sources :

Alexandre Roberge, « L’enseignement supérieur en audio et vidéo, un succès qui ne se dément pas* », Thot Cursus, formation et culture numérique, octobre 2011.

« iTunesU, YouTube EDU: les stratégies des pionniers français« , ÉducPro.fr, page  consultée le mercredi 12 octobre 2011.

Éric Chamberland, « La TÉLUQ offre un cours en accès libre portant sur les médias sociaux« , L’Éveilleur, juin 2011.

Marc Couture, « Médias sociaux:… Révolution ou Évolution?« , L’Éveilleur, février 2011.

Sylvie Hallé, « Des cours en ligne comme stratégie de recrutement« , L’Éveilleur, novembre 2010.

Rapport du CCA : Un bilan mitigé en matière d'éducation au Canada
Les approches pédagogiques canadiennes intéressent l'étranger

Exprimez-vous !

*