Projet pilote de prêt d’iPads à l’Université Concordia

Sonia Morin m’a fait suivre un billet publié sur le blogue des étudiants de l’Université Concordia critiquant l’initiative de la bibliothèque de l’institution visant à offrir à son personnel (et d’ici la mi-octobre, aux étudiants) la possibilité d’emprunter un iPad.  Dans un contexte où les dépenses des institutions sont scrutées à la loupe par des étudiants qui voient venir une hausse importante de leurs frais de scolarité, certains s’insurgent de voir la bibliothèque dépenser de gros sous pour acquérir ces appareils (au nombre de 25 pour les besoins du projet pilote) plutôt que de consolider les services existants.

L’institution offre déjà un service de prêt d’ordinateurs portables (au nombre d’environ 280) auprès des étudiants et voit en ce nouveau service une façon d’encourager l’intégration de l’usage des livres et textes numériques offerts par la bibliothèque.  Des liseuses Sony avaient déjà fait l’objet d’un projet semblable qui n’avait pas rencontré les exigences des utilisateurs, ces derniers soulignant d’importantes lacunes dans l’utilisation de ces appareils, dont l’impossibilité de prendre des notes, de lire confortablement des publications comportant des illustrations, etc.  La versatilité de la plateforme d’Apple y est certainement pour quelque chose ici: reste à voir si ce projet portera fruit.  C’est à suivre!

Source: Leavitt, Sarah, « Concordia University to offer iPad-lending service », Open File Montreal, 3 octobre 2011.

Les étudiants adultes en FAD et l'auto-régulation de l'environnement
La revue DistanceS de la TÉLUQ fait peau neuve

Exprimez-vous !

*