Développer la pensée critique par le travail collaboratif

Un article paru sur le site Faculty Focus rapporte l’expérience d’Ida Jones, professeure en droit à l’université Cal State à Fresno qui utilise les discussions en groupe afin d’encourager le développement de la pensée critique chez ses étudiants.  Dans le déroulement de l’activité, les étudiants sont divisés en équipes (maximum de six étudiants par équipe), et les membres de l’équipe doivent répondre à une série de questions, accessibles en ligne, sur des concepts vus en classe.  Suite à une discussion animée par la professeure en classe, chacun des membres répond au quiz et est évalué sur deux plans, soit au niveau du résultat final obtenu par l’étudiant aux questions ainsi que la pertinence des commentaires sur les contributions des coéquipiers. Les forums de discussion ont notamment été utilisés afin d’encourager les étudiants à continuer la discussion en dehors de la classe et contribuer à faire avancer la réflexion collective.

Parmi les conditions de succès d’une telle initiative, notons l’effort investi à animer la discussion dans les forums et dans la communication individuelle auprès des étudiants au besoin, entre autres pour les encourager à intervenir, à poser des questions ou encore à nuancer certains propos.  Une fois la mécanique de collaboration bien comprise par les étudiants, les interventions de la professeure sont devenues moins fréquentes.  Une évaluation de l’activité a donné des résultats positifs, où les étudiants ont souligné la pertinence de l’apprentissage des concepts par le questionnement collectif et la collaboration entre les participants.

Source: Kelly, Rob, « Fostering Collaborative Critical Thinking through Online Group Quizzes« , Faculty Focus, 30 septembre 2011.

La formation à distance à l'ère de la socialisation...
Interne : Université Laval : 10 % des crédits octroyés sont en mode formation à distance

Exprimez-vous !

*