Une vidéo pour encourager à évaluer différemment

Pour rester dans la vidéo…  Sébastien Stasse (@sstasse), directeur d’école secondaire et consultant en nouvelles technologies, a mis en ligne le 6 mars 2011 Évaluer différemment, une vidéo de 3 min 36  à propos de modes d’évaluation alternatifs.

Présentant les courbes normales comme peu représentatives ou utiles, la vidéo pose la question : « Et si les enseignants disposaient d’instruments permettant d’améliorer leur enseignement et l’apprentissage individuel plutôt que d’instruments mettant en valeur les différences individuelles… »

« Entrevue, portfolio, autoévaluation, grille d’appréciation, coévaluation, réseau de concepts » sont ensuite présentés comme des outils permettant ce type d’évaluation, avec images à l’appui (mais on n’explique pas ce que c’est – ce qui serait de toutes façons assez difficile dans une vidéo).

Une citation vient appuyer la présentation : « Dans un paradigme d’apprentissage, les deux fonctions de l’évaluation sont : l’aide à l’apprentissage (régulation) et la reconnaissance des acquis (Durand et Chouinard, 2006). »

On ne sera pas étonné de constater au générique que plusieurs vidéos du même type ont servi d’inspiration à Stasse, notamment A Vision of Students Today dont nous avons déjà parlé.

Appliquer le « principe de progrès » pour susciter la persévérance aux études supérieures et en FAD
Pour bien survivre à son premier trimestre universitaire

Commentaires

  1. Eric Chamberland a écrit:

    Il faut distinguer l’outil de son utilisation. Les courbes normales ne sont pas inutiles en soi, ni nécessairement de mauvaises représentations de la réalité. Ça n’est qu’un graphique descriptif qui correspond à une mesure objective (quand c’est bien fait). Mais on ne doit pas y voir une cible, ni tenir pour acquis qu’une caractéristique est distribuée normalement dans un petit groupe sans en avoir fait la mesure. Ces courbes peuvent être justes comme mesures descriptives correspondant à des observations empiriques faites à certains moments, sans devenir prescriptives. Si on y voit une cible, c’est qu’on nie le rôle que l’éducation peut jouer pour faire progresser les apprenants.

  2. Eric Chamberland a écrit:

    Sur Twitter, Marc-André Caron vient de publier une perle qui va très bien avec le présent billet.

    « Correction… non, évaluation! C’est pas pantoute la même affaire. »
    https://twitter.com/marcandrecaron/status/118295864933490689

    Tellement bien dit.

Exprimez-vous !

*