HP se retire du marché des PCs et des tablettes

La multinationale HP a surpris tous les analystes en annonçant qu’elle arrêtait le développement de sa tablette Touchpad roulant sous WebOS et qu’elle cherchait à se départir de sa division PC.  Dans un communiqué auprès de ses investisseurs, la compagnie fait allusion à une possible  réorientation de sa stratégie autour des services (comme l’a fait IBM par le passé). Devant des ventes décevantes de sa tablette Touchpad, une vente de feu a eu lieu durant le dernier weekend chez Best Buy, Futureshop et d’autres détaillants, où il était possible de se procurer celle-ci pour seulement 99,99$ (modèle 16Go) ou 149,99$ (modèle 32Go).  La tablette n’était plus disponible 48 heures suivant l’annonce de la vente, les acheteurs faisant la queue pour profiter des bas prix.

Cette annonce est d’autant plus étonnante compte tenue du fait que HP est le vendeur #1 de PCs dans le monde. De toute évidence, les parts de marchés détenues par Apple et son iPad 2 dans le marché des consommateurs font mal à ses compétiteurs, qui cherchent à développer un marché à haute marge de profit, plus intéressante à long terme.  Le temps dira s’il pourront y arriver, mais il est clair que le secteur des appareils mobiles va en se consolidant, ce qui facilitera possiblement le choix de plate-forme des acheteurs, incluant les institutions voulant intégrer ces appareils dans leurs activités.

Source : Long, Stéphane, « HP arrête les tablettes WebOS et envisage de céder sa division PC », 01net.com, 19 août 2011.

Interne : Disponible sur demande : la maîtrise par cumul à l’UQAM
Rendre les étudiants producteurs pour sortir du piège consumériste

Exprimez-vous !

*