Pour mieux comprendre les choix de domaines Web

L’actualité en ligne explique dans un article de Mathieu Charlebois, en date du 1er août 2011, que certaines choix de nom de domaines Web peuvent en cacher d’autres.  Alors qu’on les pense logiques en lien avec le sujet qu’ils représentent, ils sont en fait tout autres et notamment beaucoup plus reliés à des abréviations de pays (comme l’est .ca pour tout ce qui relève en exclusivité d’entreprises ou d’organismes canadiens).

Ainsi, le .tv n’est pas synonyme de « télévision », mais bien des Îles Tuvalu comme dans les sites tou.tv, telequebec.tv, beauce.tv, vrak.tv, etc. De même, le nouveau site de musique annoncé par Radio-Canada, espace.mu, n’est en fait que le domaine de la République de Maurice, comme l’est aussi antoinegratton.mu, indica.mu, etc.

Cet article d’intérêt général permet de mieux comprendre les enjeux commerciaux et géopolitiques de ces domaines à travers le Web. Comme il arrive souvent, c’est une question de gros sous pour certains pays prêts à vendre leur nom de domaine qui leur a été attribué par l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) où chaque pays en reçoit un de deux lettres. Normalement, un pays « peut en assurer lui-même la gestion ou la déléguer à une entreprise privée. Il lui est aussi possible d’imposer les restrictions qu’il souhaite. Les internautes ont parfois trouvé des façons inusitées d’utiliser les domaines principaux. Les pays qui ont su flairer la bonne affaire en ont profité, ce qui leur a rapporté des revenus impressionnants. »

Par extension, on peut difficilement imaginer qu’un nom de domaine en « .us », pour Université de Sherbrooke, serait disponible, puisque ces deux lettres sont attribuées aux États-Unis.

Pour lire plus en détails la liste des domaines issus de ces petits pays qui en obtiennent de grandes redevances, consulter l’article « Ce que vous ne savez pas sur les .tv, .mu et autres .com » de Mathieu Charlebois.

Source : CHARLEBOIS, Mathieu. « Ce que vous ne savez pas sur les .tv, .mu et autres .com », L’actualité, 1er août 2011.

Rendre les étudiants producteurs pour sortir du piège consumériste
Utilisation de Turnitin : une expérience amère conduit à un changement pédagogique

Exprimez-vous !

*