La guerre des brevets fait rage dans le marché mobile

Avec l’acquisition annoncée par Google de la compagnie Motorola Mobile, le géant de la recherche sur le web ajoute des brevets détenus par Motorola et cherche ainsi à faire contrepoids aux portfolios de brevets détenus par ses compétiteurs dans le marché mobile.  L’achat, au coût de 12,5 milliards de dollars, dépasse largement ce qu’un consortium mené par Apple et Microsoft a dû débourser pour acquérir les brevets de la défunte société Nortel, jadis fort active dans le marché de la téléphonie.  Des analystes voient en cette acquisition un mouvement défensif de la part de Google, qui veut assurer son développement sur différentes plates-formes (télévision avec Google TV, téléphonie avec Android) tout en évitant des poursuites de concurrents offrant un produit comparable (parfois, un peu trop au goût de ces derniers, justement!).

Il y a fort à parier que des ententes entre les différents joueurs verront le jour, sinon, nous assisterons à de longues batailles juridiques, ce qui n’augurerait rien de bon pour ceux qui cherchent à intégrer ces technologies dans leurs propres initiatives, notamment dans la formation à distance faisant appel à l’utilisation d’appareils mobiles.

Source : Kessler, Sarah, « Google Buys Motorola Mobility for $12.5 Billion », Mashable, 15 juillet 2011.

Les redevances pour la reproduction d’œuvres publiées : les universités choisiront-elles de traiter directement avec les auteurs?
Compétences requises chez les personnes formatrices dans le contexte de FAD

Exprimez-vous !

*