Transmission des connaissances 2.0

Un article trouvé dans la section « CV » de lapresseaffaires.com sur Cyberpresse fait état de l’utilisation de plus en plus répandu des médias sociaux comme outils favorisant le partage et le transfert de connaissances.

On y cite le cas d’Hydro-Québec qui, dès 2004, a « mis en place une communauté de pratique afin de créer des espaces de collaboration entre gens d’un même service, mais qui travaillent dans des régions différentes » et vient de « centralis[er] l’ensemble de ses unités de formation ».  Tout se passe désormais en formation à distance. Les employés disposent également d’un intranet où ils ont accès à « [d]es blogues, des forums de discussion et même des vidéos » organisés par « une sorte de GPS pour les connaissances ».

Selon [Marie Rochon, chef, orientation et stratégie, à la direction de développement des compétences], la société d’État comptera près de 1000 départs à la retraite par année au cours des cinq prochaines années. «Nos coûts de formation et de transmission de connaissances allaient donc augmenter. Nous avons plutôt choisi de les réduire en mettant en place les bons outils. Et nous n’avons à peu près pas investi d’argent; tout a été fait avec le temps qu’on aurait mis ailleurs», dit-elle.

Par ailleurs, l’article mentionne Alia Conseil, une firme de consultants ayant développé une expertise en captation des connaissances : « «Des entreprises qui ne veulent pas perdre les connaissances d’employés expérimentés qui partent à la retraite font appel à nous. Nous interviewons ces employés dans des rencontres très structurées et orientées sur les connaissances. Nous modélisons cette information et nous la rendons disponible», explique Patrick Rivard, membre de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA) [conseiller en développement organisationnel et associé chez Alia Conseil].

Source : Champagne, Stéphane, « La transmission des connaissances à l’ère du 2.0 », La presse affaires, 27 juillet 2011.

Une banque de ressources en enseignement des sciences et de la technologie : un bel exemple de partage constructif
Numéro 2011 de la RITPU : La « pédagogie universitaire numérique » en France

Exprimez-vous !

*