Des professeurs chercheurs proposent des moyens pour intéresser leurs collègues à s’investir dans l’enseignement

Il est connu que la recherche est plus valorisée que l’enseignement dans les universités dites de recherche.  Ici , à Sherbrooke, comme ailleurs, dans certaines disciplines, on dispense d’enseignement les nouvelles recrues professorales afin de leur permettre de bien asseoir leurs recherches. 

Un groupe de 13 professeurs chercheurs en sciences biomédicales (voir la liste des auteurs de la première source à la fin de la dépêche) ont reçu une subvention du Howard Hughes Medical Institute (USA) pour  créer de nouveaux programmes qui favoriseraient l’engagement des étudiants dans une formation en sciences.  Leurs réflexions les ont amenés beaucoup plus loin qu’ils ne l’auraient cru, car la formation passe par les professeurs.

Pour eux, la formation en sciences doit dépasser, sans le rejeter toutefois, l’apprentissage de contenus pour inclure le développement d’habiletés en analyse critique, la compréhension du processus de recherche, la stimulation de la curiosité et l’ouverture à un large éventail d’étudiants.  Les étudiants devraient être confrontés aux pouvoirs et aux limites de la science.  Des études démontrent que des techniques de pédagogie active, des approches basées sur des méthodes d’enquête (inquiry-based) et des cours de recherche constituent d’excellents moyens d’atteindre ces buts.  Mais l’élément le plus important reste l’investissement des professeurs dans l’enseignement au premier cycle, qui doit être valorisé à la même hauteur que la recherche.  C’est ainsi qu’au terme de leur réflexion, ils préconisent 7 moyens pour intéresser leurs collègues à s’investir dans l’enseignement.

  • Former les professeurs à la recherche sur l’enseignement, les apprentissages et la pédagogie universitaire.
    • L’Université doit démontrer qu’elle valorise l’enseignement en le traitant comme une activité spécialisée (scholarship) et que la formation en enseignement s’appuie sur des recherches fondées sur des données probantes.
    • Les formations offertes aux professeurs doivent traiter de théories, des pratiques expérimentés et de méthodes d’évaluation des apprentissages.
    • Les professeurs devraient disposer de temps pour expérimenter
  •  Créer des prix et des « chaires d’enseignement » (professorships) assorties de soutien pour faire de la recherche.
    • Doter les prix de fonds pour permettre aux lauréats certaines activités en lien avec la pédagogie universitaire.
  • Exiger l’excellence en enseignement pour la promotion.
    • Identifier un ensemble de compétences à atteindre avec une grille d’évaluation
    • Identifier un ensemble d’activités favorisant l’excellence
  • Créer des groupes de discussion sur l’enseignement,
    • sous la responsabilité d’une doyenne ou d’un doyen (affichant du coup l’importance accordée à l’enseignement.
  • Créer des programmes interdisciplinaires sur l’apprentissage au baccalauréat
    • à l’intention des professeurs
  • Fournir un soutien continu à l’enseignement efficace par discipline
    • Notamment par les facultés d’éducation
  • Impliquer les directions (université, facultés…)
    • Qu’elles affichent clairement le soutien à la qualité et à l’excellence de l’enseignement.

Si toutes ces recommandations sont sensées, en particulier la dernière, encore faudrait-il en convaincre les gouvernements, qui ne semblent pas comprendre que les universités de recherche ont d’abord et avant tout une mission de formation.  C’est ce que dénonce Colin Macilwain, qui déplore qu’on augmente subventions pour la recherche en même temps qu’on sabre dans le financement des universités ou qu’on augmente les fris de scolarité de manière éhontée.   

[R]esearch in universities requires solid undergraduate and graduate learning and teaching. [NDLR : C’est nous qui soulignons.] It is foolhardy to weaken this foundation, because the modern research university is built on the energy and ideas of students. Students are not customers of a university; they are its very soul. The idea that research will prosper while teaching and learning decay is a dangerous fallacy.

Sources

Anderson, W. A. , Banerjee, U., Drennan, C. L., Elgin, S. C. R., Epstein, I. R., Handelsman, J.,  Hatfull, G. F., Losick, R. O’Dowd, D. K., Olivera, B. M.,  Strobel, S. A., Walker, G. C., Warner, I. M.  Changing the Culture of Science Education at Research Universities.  Education Forum.  Science Education. Science 14 January 2011:  Vol. 331 no. 6014 pp. 152-153

Macilwain, Colin.   University cuts show science is far from saved Published online 12 January 2011.  Nature 469, 133 (2011).

L'UdeM reçoit un prix pour son Ph.D. à distance en éducation (intégration des TIC)
Les universités françaises sont-elles aptes à traiter les cas de thèses plagiées? (Mise à jour : 16 mai 2012)

Exprimez-vous !

*