EGO : Une plate-forme pour évaluer de façon concertée les attitudes des étudiants (colloque AQPC)

Dès qu’il est question de formation à visée professionnalisante, l’évaluation des attitudes et des comportements est un enjeu difficile, autant pour les professeurs qui doivent porter un jugement sur une capacité difficilement mesurable que pour les étudiants pour qui il s’agit de capacités difficile à appréhender. À l’École du Web du Cégep de Rivière-du-Loup, une équipe d’enseignants en technique de l’informatique a développé une plate-forme d’évaluation spécifiquement destinée à cette fin, qu’Yvon Gosselin est venu présenter dans le cadre du 31e colloque de l’Association québécoise de pédagogie collégiale (AQPC).

Pour ce faire, l’équipe s’est dotée d’un intranet basé sur le projet EGO, qui comporte 5 attitudes que l’on souhaite voir les étudiants développer tout au long de leur formation:

  • Sens des responsabilités
  • Respect
  • Interrelations et communication
  • Autonomie, initiative, créativité
  • Intérêt, curiosité

L’équipe a décliné chacune de ces attitudes sous forme de comportements observables. Ainsi, le sens des responsabilités prend la forme de la ponctualité, de l’assiduité, de la confidentialité….

Ce sont ces dimensions qui sont évaluées tout au long du trimestre à l’aide d’un intranet sécurisé où chaque professeur note les comportements qu’il observe dans son propre cours. Le système permet de centraliser l’information parcellaire recueillie par chaque enseignant; une représentation graphique de même qu’un niveau de détail paramétrable offrent ainsi un portrait d’ensemble des attitudes démontrées par l’étudiant, et ce dans différents contextes. L’étudiant complète par ailleurs une autoévaluation sur ces mêmes éléments et peut comparer sa propre perception à l’évaluation commentée qu’en fait l’enseignant. Au terme de son programme, l’étudiant obtient un rapport personnalisé, détaillant le développement de chacune de ces attitudes, qu’il peut à son choix présenter à d’éventuels employeurs. À terme, les concepteurs souhaitent élargir les sources d’information pour inclure une évaluation par les pairs.

Le concepteur a mis de l’avant plusieurs leçons tirées du développement de cet outil :

  • L’importance – et la difficulté – pour les professeurs de partager un même cadre, une même compréhension de ce qui est important et qui doit être évalué.
  • L’ampleur du travail exigé pour définir les attitudes recherchées prenant la forme de comportements observables, de manière à être évalués le plus objectivement et le plus simplement possible.
  • Même si elle est soutenue par une plate-forme adaptée, l’ampleur de la tâche d’évaluation qu’une telle démarche représente; c’est possible dans des petits groupes… Probablement difficile avec des groupes plus nombreux.

À retenir : la valeur ajoutée du cumul des observations par les professeurs, qui donne une vue d’ensemble beaucoup plus révélatrice qu’une évaluation morcelée par cours. Dans un cadre d’approche programme, cet outil apparaît comme étant une piste prometteuse; reste à voir comment il est possible de s’en inspirer dans un contexte d’équipe et de cohortes plus nombreuses.

Pour plus d’informations :

Yvon Gosselin
Enseignant en techniques de l’informatique
École du Web du Cégep de Rivière-du-Loup
yvogos@cegep-rdl.qc.ca

Une étude américaine (2011) sur les programmes de Ph.D. « revampés »
Feuille de route pour le développement du "m-learning"

Commentaires

  1. Catherine Vallières a écrit:

    Le concepteur m’a fait suivre les clips suivants qui décrivent la plate-forme EGO plus en détails:

    Une visite guidée d’EGO:
    http://www.youtube.com/watch?v=CHPJFfzmu20
    http://www.youtube.com/watch?v=YykqCcvKljw

    En prime, quelques témoignages d’utilisateurs:

Exprimez-vous !

*