Conseil pédagogique et “Scholarship of Teaching and Learning” (SoTL) : la cohabitation est-elle possible?

Si le SoTL, qui peut se définir comme l’étude systématique des processus d’enseignement et d’apprentissage, ainsi que le partage et la critique de telles études, se développe comme on s’attend à qu’il le fasse, les enseignants deviendront des experts en enseignement supérieur et, du coup, le rôle des conseillers pédagogiques sera remis en question.  Pour le moment, le sujet est encore peu abordé dans la littérature.  C’est du moins ce que rapporte Claire Bélanger, conseillère pédagogique à l’Université de Montréal, dans son article Une perspective SoTL au développement professionnel des enseignants au supérieur : Qu’est-ce que cela signifie pour le conseil pédagogique?, paru dans le 2e numéro de la Revue canadienne pour l’avancement des connaissances en enseignement et en apprentissage (décembre 2010).  Et lorsque le conseil pédagogique est abordé, on l’associe «  à des activités de courte durée, sans liens particuliers entre elles et qui ont, en bout de ligne, peu d’impacts sur la pratique enseignante ou sur l’expérience éducative des étudiants. »

Bélanger a trouvé des auteurs qui ont cherché à définir le rôle des conseillers pédagogiques dans le cas où une université a choisi l’approche SoTL.   En voici un résumé :

  • Soutenir les enseignants dans leurs projets de recherche pédagogique
    • Recommandations à l’intention du conseiller pédagogique :
      • prendre au sérieux la recherche,
      • développer ses propres habiletés de recherche ainsi que ses connaissances sur les différentes méthodes de recherche en éducation
      • faire lui-même de la recherche crédible sur sa pratique de conseil
  • Organiser des rencontres régulières avec les enseignants qui font de la recherche en enseignement et apprentissage pour discuter de leurs projets de recherche – Reid & Petoca (2003)
  • Stimuler le questionnement sur l’enseignement-apprentissage et jalonner le parcours de recherche de l’enseignant sur sa pratique – Gale & Golde (2004)
  • Identifier les questions et sujets de recherche pédagogique à retenir pour l’institution en général et pour les enseignants en particulier – O’Brien (2008)
    • Le développement de l’approche parcours de professionnalisation pourrait être un exemple de ce rôle.

Pour Bélanger, si le conseil pédagogique et le SoTL partage une conception du développement de l’enseignant et de sa pédagogie des enseignants, le SoTL se différencie par
l’« obligation » pour l’enseignant engagé dans une approche SoTL de produire des connaissances dans le domaine, faisant du coup de l’enseignement universitaire et de la pédagogie de l’enseignement universitaire un champ de recherche en soi.

Bélanger propose un cadre pour guider la pratique du conseiller pédagogique dans une approche SoTL et, à cet égard, son tableau aux pages 9 et 10 est fort bien monté.  En résumé, on retrouve sur l’axe horizontal 3 types d’enseignants :

  • Enseignant intéressé à devenir plus habile à enseigner (qualité de l’enseignement)
  • Enseignant intéressé à devenir plus efficace dans son enseignement (impacts sur les apprentissages)
  • Enseignant intéressé à faire de la recherche en éducation (production de connaissances)

Ces trois types correspondent aux trois types de « scholarship » identifiés par Kreber (2002) et situés sur un continuum d’investissement des professeurs dans l’enseignement et l’apprentissage : excellence, expertise et érudition présenté dans une dépêche précédente.

Sur l’axe verticale, on retrouve des questions, dont « Quelles sont les visées des activités de conseil pédagogique ? » et « Quelles sont les stratégies de CP qu’on peut lier aux attributs du SoTL ? »

L’article se poursuit avec la présentation détaillée des composantes du tableau, de trois illustrations de pratiques de conseil pédagogique en lien avec le SOTL.

C’est un article que tout conseiller pédagogique devrait lire, car il apporte un éclairage sans précédent sur des transformations importants du ou des rôles qu’il a à jouer et ce, dans un futur potentiellement rapproché.  En fait, le cadre pour guider la pratique du conseiller pédagogique dans une approche SoTL proposé par Bélanger pourrait servir de base de discussion au sein de l’équipe pédagogique, et constitue un excellent thème pour le prochain colloque (2012) à l’intention des conseillers pédagogiques.

Sources :

Bélanger, Claire, « Une perspective SoTL au développement professionnel des enseignants au supérieur : Qu’est-ce que cela signifie pour le conseil pédagogique? », The Canadian Journal for the Scholarship of Teaching and Learning, 1 (2), 2010,
Kreber, Carolin, « Teaching Excellence, Teaching Expertise, and the Scholarship of Teaching », Innovative Higher Education, Vol. 27, No. 1, Automne 2002, 19 pages.

Interne : Le Festival de l'enseignement à l'Université d'Alberta
La pédagogie de l’enseignement universitaire comme objet d’étude et de recherche au Canada : un lent processus

Exprimez-vous !

*