Déboulonnage de 5 mythes à propos de l’ère de l’information

Le 17 avril 2011, Robert Darnton écrivait un article intitulé « 5 Myths About the ‘Information Age’  » dans  The Chronicle of Higher Education.   Il y traitait de la relation entre le numérique et l’imprimé en tentant du nuancer des affirmations à l’emporte-piêce relatives au numérique qui supplanterait l’imprimé.

  1. Le livre est mort.  FAUX.  Plus d’un million de nouveaux livres ont été imprimés l’an dernier : un record.
  2. Nous sommes entrés dans l’âge de l’information.  MAL FORMULÉ.  L’information a connu plusieurs âges.  En fait, Internet correspond à un nouvel âge.
  3. Tout est disponible en ligne maintenant.  FAUX.  Ce n’est qu’une fraction de ce qui existe qui a été numérisé.  Selon Google, il existerait près de 130 millions de livres et l’entreprise en a numérisé 15 millions, soit 11,5%.
  4. Les bibliothèques sont démodées.  FAUX.  Une enquête révèle qu’aux États-Unis, jamais les bibliothèques n’ont été aussi achalandées en s’adaptant au numériques.  Elles sont plus que jamais un centre nerveux où trouver l’information.
  5. Le futur est numérique.  VRAI mais à nuancer.  Le numérique s’ajoute à l’imprimé sans le remplacer.

L’article comprend plusieurs développements sur le livre imprimé.

Source :
Darnton, Robert, « 5 Myths about the ‘Information Age’ », Chronicle of Higher Education, 17 avril 2011.

Le “Scholarship of Teaching and Learning” : de quoi parle-t-on?
Interne : La formation générale à l’université : un sujet d’actualité

Exprimez-vous !

*