Conférence Google I/O 2011: faits saillants

La conférence annuelle Google I/O, visant les développeurs affairés à produire des solutions logicielles pour la plateforme mobile Android mais également intéressés à développer les standards web ouverts, a été l’occasion pour la compagnie d’annoncer la direction qu’elle prendra au courant des prochains mois, voire des prochaines années.  Parmi les faits saillants de l’édition 2011, notons les éléments suivants:

  • La sortie d’Android version 3.1, nom de code Honeycomb, optimisé pour les tablettes.  Le code source de cette version du système sera disponible à la communauté, contrairement à la version précédente, 3.0, qui s’est finalement avérée une plateforme « test » pour l’annonce qui suit…
  • Le développement de la prochaine version du système d’exploitation Android, nom de code Ice Cream Sandwich, successeur de Honeycomb mais qui intégrera à la fois un usage sur les téléphones intelligents et sur les tablettes.  Cet effort vise à atténuer la fragmentation du développement d’applications, qui devait jusqu’ici être pensé pour deux plateformes différentes.  Le numéro de version officielle demeure nébuleux, mais on parle déjà d’une version 4.0.
  • L’annonce d’un service infonuagique pour la gestion de la musique, Google Music, permettant aux usagers de téléverser leur collection vers les serveurs de Google et d’y avoir accès sur tous leurs appareils.  Associé à ce service, Google va également offrir un service de location vidéo qui fonctionne avec son produit Google TV.  On voit ici que la compagnie cherche à se positionner et compétitionner Apple et son service iTunes.
  • La sortie de Google Android@Home, permettant de gérer des fonctions de domotique à l’aide d’appareils mobiles.
  • La sortie d’appareils portables roulant sous Chrome OS, un système d’exploitation basé sur la technologie derrière le fureteur Chrome et optimisé pour les ordinateurs portatifs « légers », ayant accès à Internet en tout temps et où les données se trouvent dans les nuages.  Il sera possible de louer ces appareils à coût modique sur une base mensuelle ou d’en effectuer l’achat en magasin.

Google continue à mousser ses services en offrant des solutions qui ciblent tous les marchés, et certains analystes prévoient même que Google viendra chercher des parts de marché en entreprise, détenus par exemple par des géants tels que Microsoft.

Il reste à voir si ses efforts auront pour effet de transformer les habitudes des consommateurs et des organisations, qui continuent à se questionner face à l’impact de ce mouvement vers les nuages.

Source: Chelsi Nakano, « Google I/O highlights », CMSWire.com, 12 mai 2011.

Interne : Un prix nobel de physique publie une étude en faveur de l'apprentissage actif
Interne : La PMEisation des chercheurs-vedette et le marchandage d'étoiles

Exprimez-vous !

*