Formation continue Technologique

Étude européenne sur la formation professionnelle : jeux sérieux et formations terrain se démarquent

Selon une étude de l’Observatoire Cegos menée dans plusieurs pays d’Europe en janvier et février dernier (« …Allemagne, Espagne, France, Grande-Bretagne et Italie. 2542 salariés ont été interrogés, environ 500 par pays, parmi lesquels 48 % d’ouvriers et employés, 15 % de techniciens et agents de maîtrise, 20 % de professions intermédiaires, et 17 % de cadres et  ingénieurs »), la formation mixte incluant des jeux sérieux ou du m-learning est en nette progression en France et ailleurs (notamment en Italie pour les jeux sérieux…). 

« 45% des personnes interrogées et ayant suivi une formation à distance ont eu recours à un Serious game. C’est soit trois fois plus qu’en 2010. Quant au Mobile Learning, il a concerné 39 % des salariés, soit près de quatre fois plus que l’année précédente. »

Voilà pour la formation offerte par les employeurs aux employés.  Cependant, à tout prendre, ces derniers préféreraient de la formation sur le terrain (83 %), idéalement accompagnée par un coach (38 %) ou un collègue (14 %).

Le jeu sérieux peut-il combler ce besoin d’une formation proche de la pratique ?  Y’a-t-il moyen d’imaginer des modalités d’accompagnement à distance moins couteuse que le suivi par un coach?

Former à l'intelligence collective ?
Jeux en apprentissage : de l'optimisme de Jane McGonigal au scepticisme de Jean-François Lisée

À propos de l'auteur

Jean-Sébastien Dubé

Jean-Sébastien Dubé

Jean-Sébastien Dubé est coordonnateur de la veille et de la gestion des connaissances au SSF. C'est également le rédacteur en chef de L'éveilleur. De par ses fonctions, il se doit d'être touche-à-tout, mais il s'intéresse particulièrement à l’identification et au développement de compétences transversales (numériques et humaines), aux caractéristiques des nouvelles clientèles étudiantes, aux nouveaux espaces d'apprentissage, aux nouvelles formes de certification, ainsi qu'à l’intégration de récits à la formation.

Laisser un commentaire