La reconstruction du Queensland en Australie : même la pédagogie universitaire est mise à contribution

En effet, le gouvernement fédéral australien cessera, à la fin de 2011, de soutenir financièrement le Australian Learning and Teaching Council (ACTL) et ce, afin de dégager des fonds pour la reconstruction de la région du Queensland, ravagée à la suite d’inondations sans précédent.

Le ACTL, créé en 2006, est une agence gouvernementale qui symbolisait l’engagement du gouvernement australien envers  la qualité de la formation offerte en Australie et qui faisait, notamment, la promotion de l’innovation en pédagogie universitaire, le partage des bonnes pratiques, l’établissement de prix de reconnaissance de la qualité de l’enseignement, le soutien aux projets d’envergure pour l’amélioration et l’innovation… Le document Impact of the ALTC, December 2010 permet de voir le détail des réalisations du ACTL.

Les réactions ont été nombreuses.  Outre le ACTL, les ingénieurs et les historiens ont exprimé leur désaccord et leur inquiétude face à la décision gouvernementale.

S’il est possible de comprendre le besoin de reconstruire une région durement affectée par des catastrophes naturelles, il est toutefois regrettable qu’un organisme gouvernemental aussi apprécié que le Australian Learning and Teaching Council (ACTL) soit supprimé.

Communiqués de presse :

Engineering leaders call for rejection of proposal to close the Australian Learning & Teaching Council (22 février 2011)
Professional Historians exhort government to support ALTC (pas de date)
ALTC responds to closure announcement (Janvier 2011)
ALTC Board dismayed by Government decision (Mars 2011)
Marking the end of an era: call for contributions (Mars 2011)
 
Autres sources :

Bernard Lane, « The Australian Learning and Teaching Council has been axed as the federal government cuts spending to pay for flood recovery », The Australian, 7 janvier 2011.
Promoting excellence at CQUniversity, 24 mars 2011

Jeux en apprentissage : de l'optimisme de Jane McGonigal au scepticisme de Jean-François Lisée
Génération Y : mythe contextuel ou réalité?

Exprimez-vous !

*