Conférence sur l’intégrité académique en octobre 2011 : à ne pas manquer!

Le Center for Academic Integrity, basé à la Clemson University (USA) organise chaque année un colloque intenational.  Celui de 2011 se tiendra à Toronto du 14 au 16 octobre et portera le titre de Thinking Globally, Acting Locally : Revisiting & Reviving the Fundamental Values or Integrity.

En juin 2010, lors d’un colloque en Angleterre, j’ai eu le plaisir de rencontrer Teddi Fishman, la directrice du Center for Academic Integrity, et je garde le souvenir d’une femme remarquable.  Sa conférence portait sur la recherche d’une définition du plagiat académique, définition dont nous nous servons, Catherine et moi, dans notre atelier « Le plagiat déjoué ».  En voici la traduction :

Le plagiat académique se produit lorsque quelqu’un

  1. utilise les mots, les idées ou le travail de quelqu’un d’autre
  2. alors que ces mots, ces idées ou ce travail peuvent être attribués à une personne ou une source identifiable
  3. sans reconnaître la source de ces mots, ces idées ou ce travail
  4. dans une situation où existe une attente légitime quant à la paternité (authorship)
  5. en vue d’obtenir un avantage, du mérite, un gain, des crédits universitaires…

Le fait que Teddi Fishman soit responsable de ce colloque est une garantie de qualité, tout comme le fait que le colloque soit placé sous le thème d’une vision globale, intégrée.  Il semble bien que la tendance en matière de lutte contre la fraude académique soit cette vision intégrée.

Le succès de la lutte contre la fraude académique repose sur un projet institutionnel
Les technologies incontournables dans les universités d'ici 2014

Exprimez-vous !

*