Cycles supérieurs Point chaud / en émergence

Éthique et transparence dans la carrière des enseignants-chercheurs : la France prend les grands moyens.

“Valérie Pécresse a confié à la philosophe Claudine Tiercelin, professeur au Collège de France, une mission sur l’éthique et la déontologie universitaires.

Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a confié à la philosophe Claudine Tiercelin, professeur au Collège de France, une mission sur l’éthique et la déontologie universitaires.

La ministre attend d’ici la rentrée des propositions visant à garantir éthique et transparence à toutes les étapes de la carrière des enseignants-chercheurs, qu’il s’agisse de leur recrutement et de leurs promotions, du fonctionnement des équipes dirigeantes, du problème du plagiat accru par l’usage d’Internet, ou encore des risques de conflit d’intérêts.”

C’est en enquêtant sur le suicide d’une professeure (Université de Brest, 2008) qui n’avait pas obtenu sa titulérisation que la ministre a pris conscience de nombreux dysfonctionnements au sein de l’université.  Rappel des faits entourant ce décès .

Sources : Communiqué de presse de la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 30 mars 2011, France

Nuage éducatif et vie privée: une perspective canadienne
The Conversation : l’art de mettre en valeur la recherche… et les chercheurs

À propos de l'auteur

Sonia Morin

Sonia Morin

Sonia Morin est linguiste de formation et se passionne, entre autres choses, pour les études supérieures, la pédagogie universitaire, l’intégrité et les littératies numériques. Elle aime explorer les angles morts et remettre en question les évidences. Elle est convaincue que le 21e siècle sera éthique ou ne sera pas.

Laisser un commentaire