Entrevue avec Mario « Tout de go » Asselin

Le blogueur pédagogique Mario Asselin que j’ai découvert récemment était cette semaine à Lyon en France pour l’événement FormaCamp (sur la formation à distance en formation continue dans la région en Rhône-Alpes) dont il était l’invité.  Les TIC semblent perçues là-bas simplement comme des outils facilitant les échanges et soutenant l’enseignement.  [On a envie de dire: « Enfin! »]  M. Asselin témoigne de son expérience sur son blogue.

Par ailleurs, Christine Vaufrey de Thot Cursus en a profité pour interviewer M. Asselin sur « l’utilisation des histoires de vie en formation ».  Ça donne un article fort intéressant pour qui s’intéresse aux blogues et aux approches réflexives en général.  Il y est aussi question de parcours de formation, mais j’ai l’impression qu’ici cette expression ne prend pas le même sens qu’à l’UdeS.  Peut-être des pistes pour les programmes non professionnalisants par contre…

M. Asselin me fait notamment découvir Helen Barrett et le « Digital Storytelling ».  Vous comprendrez qu’étant donné mon hobby, ma curiosité est piquée…

Est-ce que la baladodiffusion peut remplacer les profs?
Applications pédagogiques des outils Web 2.0: la matrice Read-Write

Commentaires

  1. Effectivement, les TIC doivent être positionnés en soutien à l’enseignement, et non pas au premier plan, mais il faut être prudent et éviter de minimiser son impact sur les pratiques des enseignantes et enseignants. Les TIC peuvent jouer un rôle de catalyseur et amener de nouvelles façons d’enseigner, voire même encourager l’innovation pédagogique.

Exprimez-vous !

*