Le profil de qualifications de la Lumina Foundation (USA) : des finalités de formation à l’échelle nationale

Aux États-Unis, la Fondation Lumina a publié la version préliminaire d’un profil de qualifications précisant, à la manière des finalités de la formation adoptées à l’UdeS il y a quelques années, ce qu’une formation universitaire devrait permettre de développer comme habiletés pour différents types de diplômes.

Le mandat confié aux auteurs était d’établir des standards nationaux qui décriraient les visées générales de chacun des diplômes de façon à faciliter le transfert des crédits complétés d’une institution à l’autre de même que la reconnaissance d’acquis expérientiels. Dans une perspective plus large, on voulait également encourager la mobilité étudiante en facilitant la comparaison des diplômes américains avec les diplômes européens, déjà bien définis dans le cadre du processus de Bologne.

Le document explicatif publié par la Lumina Foundation regroupe les objectifs visés en cinq grandes catégories : connaissances spécialisées, connaissances élargies/intégratives, habiletés intellectuelles, apprentissage appliqué et apprentissage civique. Pour chacune des trois grandes catégories de diplômes ciblés (les diplômes associés (diplômes  de niveau moindre que le baccalauréat), les diplômes de baccalauréat, les diplômes de maîtrise), il décrit ce qu’un étudiant devrait être en mesure de réaliser au terme de son programme.

Il est clair à la lecture des articles annonçant sa publication et des commentaires des lecteurs que ce profil était attendu de pied ferme et se heurte à bon nombre de résistances dans les institutions. On y déplore le fait que pour rester transversaux les objectifs visés demeurent abstraits et peu applicables et l’on craint à mots à peine couverts une volonté de mesurer « l’efficacité » de l’enseignement universitaire ainsi qu’une uniformisation de l’offre de formation. Surtout, on rappelle qu’une telle initiative devrait originer des institutions elles-mêmes et non d’un organisme national.

Sources :

L’annonce de la publication du profil :

Doug Lederman, « What Degrees Should Mean », Inside Higher Ed, 25 janvier 2011

Le document explicatif est disponible en ligne :

Lumina Foundation, The Degree Qualifications Profile, janvier 2011, 34 p.

Pour avoir une idée des réactions suscitées par la publication de ce profil:

Peter Wood, “Lumina’s New Degree Profile: As Elusive as the Snark”, The Chronicle of Higher Education, 27 janvier 2011.

Former les scientifiques de demain : apprentissage par problèmes et activités de recherche au 1er cycle
Médias sociaux et gestion du changement dans les universités: révolution ou évolution?

Exprimez-vous !

*