« Curator », éclaireur, rédacteur-en-chef ou veilleur? Une vieille tendance?

Récemment, j’ai croisé souvent les terme « curator » et « Content Curation » lors de ma veille. Comme ici (voir tendances no. 7 et 8).  À en croire le buzz, ce serait la prochaine étape du Web, alors que les « curators » remplaceraient les blogueurs.  Chose sûre, plusieurs plate-formes se développent pour accommoder cette fonction qui se rapporte assez à l’activité de veille, finalement…  Éric nous avait déjà parlé de Pearltrees ici.  Pour ma part, je suis assez intéressé par Storify pour des raisons évidentes…

En plus de ne pas clairement maîtriser le concept, l’absence d’équivalent francophone me troublait.  Cet intéressant article de Guillaume Decugis – et surtout les commentaires qu’il a suscité – sur TechCrunch France m’ont un peu renseigné:

  • L’idée n’est peut-être pas si nouvelle que cela…
  • C’est un peu, finalement, faire un « aggrégateur » de soi-même en rassemblant plusieurs éléments de contenus épars à propos d’un sujet donné et les présentant ensemble avec un peu de commentaires de contextualisation.
  • La résultante en est un paquet de petits « médias » ou sites spécialisés.
  • C’est très en lien avec la dynamique de Twitter et du référencement social, où l’on suit des personnes de confiance qui réexpédie (« retweet » ou RT) du matériel d’intérêt qu’ils ont trouvé et filtré pour nous.
  • La question de la valeur-ajoutée reste entière.  Pourquoi suivre un « curator » plutôt qu’un autre?
  • S’il n’y a plus que des « curators » de contenu, mais moins de créateurs de contenu, on aura bientôt un problème.
  • De mon point de vue, on semble avoir à faire à un détournement d’un concept qui provient des sciences bibliothéconomiques.  Déjà, la définition que propose Wikipedia est un peu différente…

Voir aussi cette entrevue avec Guillaume Decugis qui éclaircie un peu les choses.

À terme, peut-être qu’une des plate-formes de « curation » se démarquera et pourrait venir remplacer notre blogue WordPress comme base à L’éveilleur.

Interne : Des décideurs réfléchissent à l’innovation pédagogique dans les universités canadiennes
Edudemic.com: réseaux sociaux en enseignement supérieur

Commentaires

  1. Eric avait écrit une dépêche sur Pearltrees, de là à voir ce genre de plateforme remplacer l’Éveilleur à court terme, il faudra voir. Ça n’est certainement pas aussi simple à gérer dans le « back-end », et la multiplication des sources d’information à suivre ne ferait pas de grands fans parmi nos usagers qui ont déjà de la difficulté à suivre le mouvement… On s’en reparlera sûrement.

  2. Jean-Sébastien Dubé a écrit:

    Pour ceux qui s’intéressent à cette question, Pierre Tran de O1NetPro vient de faire paraître les premiers textes d’un dossier complet sur la curation: La Curation – Les dix raisons de s’y intéresser et Le Guide de la Curation (1) – Les concepts. Trouvé via @Nathalie Collard.

    Il résume ainsi les points communs aux définitions de la curation:
    « La curation est à la base une activité humaine
    Les choix de contenus sont guidés par la subjectivité
    Les motivations sont le partage
    La curation n’est pas (encore) un métier mais une passion »

    Ses différents textes à suivre toucheront:

    Le Guide de la Curation (2) – Les pratiques

  3. Tâches, workflow,
  4. Positionnement avec veille, documentaliste, KM, journaliste, community manager
  5. Le Guide de la Curation (3) – Les outils

  6. Typologie
  7. Offre du marché
  8. Le Guide de la Curation (4) – Les cas d’usage

  9. La veille, avec Jean-Luc Raymond
  10. Le knowledge management avec le PMU
  11. Le marketing avec Gregory Pouy et Olivier Binisti
  12. Le Guide de la Curation (5) – Les perspectives

  13. Apport du web sémantique avec Vincent Barberot
  14. Conclusion
  15. Le Guide de la Curation (2) – Les pratiques

    Le Guide de la Curation (3) – Les outils

    Le Guide de la Curation (4) – Les cas d’usage

    Le Guide de la Curation (5) – Les perspectives

Exprimez-vous !

*