Quelle place pour les appareils sans fil à l’école?

Le journal La Tribune de Sherbrooke, dans son édition du mercredi 5 janvier 2011, a fait paraître un article traitant du bouleversement amené par une utilisation accrue des appareils sans fil par les élèves dans les écoles de la région de Sherbrooke.  La majorité des écoles secondaires de cette région interdisent l’utilisation des appareils mobiles en salle de classe, et certains interdisent même la possession de ces appareils en dehors des heures réservées aux activités pédagogiques.

Cet état de fait interpelle Éric Sanchez, professeur à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke, qui fait un plaidoyer en faveur d’une intégration de ces technologies dans les matières scolaires.  Le projet Climaction, portant sur la question des énergies renouvelables, va dans ce sens en proposant une simulation nécessitant l’utilisation de mobiles avec des élèves dans des classes en France et au Québec, plutôt que l’utilisation de laboratoires.  À son avis, il serait possible d’adresser les craintes du personnel enseignant en démontrant la pertinence de l’utilisation du sans fil dans un contexte d’apprentissage, et non seulement réservé au réseautage social à des fins personnelles.

Source: Bolduc, Sonia, « Quelle place pour les appareils sans fil à l’école? », La Tribune, édition du 5 janvier 2011, pages 4-5.  [Une partie seulement de l’article peut être consultée ici.]

Corée du Sud: Des robots-professeurs pour enseigner l'anglais
Interne : Colloque sur les recherches et pratiques du e-learning, en novembre 2009, à l'Université Laval

Exprimez-vous !

*