Enseigner en 60 secondes chrono

Marc Couture m’a récemment fait suivre un article faisant étant de la mise en ligne de « microcours », c’est-à-dire des capsules de 60 secondes produites par le San Juan College au Nouveau-Mexique. Les professeurs participants ont produit de courts enregistrements audio ou vidéo portant sur une notion ou un concept, qu’ils ont ensuite rendus disponibles dans le cadre de leurs cours. Les étudiants peuvent consulter ces capsules sur la plateforme d’apprentissage en ligne de leur université ou en baladodiffusion sur leur appareil portable.

L’article évoque la rentabilité d’un tel exercice, ces capsules pouvant être réutilisées à plus d’une reprise et dans plus qu’un contexte dans le cadre d’un cours ou d’un programme. Il souligne également la rapiditié et la facilité avec lesquelles elles peuvent être produites.  Enfin, il met en lumière la valeur de l’expérience pour les professeurs participants, qui ont eu à repenser leur cours autour des notions clés qu’ils ont dû cibler – et prioriser – au moment de concevoir leurs capsules.

On souligne par ailleurs que ce mode de transmission contribue à réduire le nombre d’heures consacrées à l’enseignement magistral traditionnel, permettant de réserver le précieux temps de classe à des activités pédagogiques plus actives pour les étudiants. L’article explicite peu ce dernier point, mais si c’est réellement le cas, ce serait effectivement une belle façon d’inciter professeurs et chargés de cours à repenser leur pédagogie.

Ces microcours d’une minute peuvent constituer une belle vitrine pour une université, mais on peut aussi craindre qu’ils ne renforcent, à première vue, l’image d’une formation parcellaire, en pièces détachées ou d’une « formation à rabais » qu’on accole trop souvent à la formation en ligne.

Bridget McCrea, “Teaching in One-Minute Snippets”, Campus Technology, 10 novembre 2010.

Visiolangues, portail d'échange linguistique par visioconférence
« Surligner » virtuellement la présentation du professeur

Exprimez-vous !

*