Projet de partage de ressources pédagogiques « utiles »

Afin de ne pas se retrouver avec des « vérités inutiles » lorsqu’on veut améliorer sa pédagogie, Sally Fincher, de l’Université de Kent, en Angleterre, vient de lancer un projet de partage de ressources pédagogiques utiles : Share Project . La première phase commencée en septembre 2010 durera un an. « Share Project vise à collecter le plus grand nombre possible de récits d’expérience d’enseignants du supérieur (post-secondary teachers), sous forme d’histoires qui sont déposées sur le site du projet. »

« Dans les trois années suivant le recueil d’histoires, seront produits des matériels de formation professionnelle riches et fournis, qui accèderont au statut de Commons, ou biens communs, à la disposition de la communauté éducative britan[n]ique.» 

On invite les enseignants à s’y inscrire et « à y déposer, le 15 de chaque mois, une histoire significative relatant « ce qui marche » dans leurs pratiques et, en particulier, dans leur utilisation des TIC en enseignement. Les instructions données aux enseignants soulignent qu’il s’agit de collecter des petites histoires, des petits « trucs » hautement subjectifs et non pas des synthèses objectivées. Les participants recevront chaque mois une lettre d’information synthétisant les apports des semaines précédentes. »

Sally Fincher veut donc remettre au goût du jour une tradition de transmission du savoir-faire par l’expérience, comme cela se faisait pour les métiers. On veut ainsi créer « une communauté virtuelle d’aprentissage productrice d’innovation, permettant à chacun de progresser dans ses pratiques grâce aux contributions de tous. Son originalité tient à l’étroite relation qu’elle entretient avec la recherche universitaire, tout en cherchant à en modifier les productions habituelles. »

Source : VAUFREY, Christine. « Partage d’expériences entre enseignants : l’exemple britannique », dans Thot Cursus du 16 novembre 2010.

Site de Share Project.

Des cours en ligne comme stratégie de recrutement
Plus de persévérance et de diplomation chez les étudiants issus de familles immigrantes

Exprimez-vous !

*