Cycles supérieurs Pédagogique Point chaud / en émergence Technologique Tendances sociétales

ChatGPT et son impact sur l’enseignement

Par

La sortie du ChatGPT d’OpenAI en novembre 2022 a créé toute une convulsion dans le monde de l’enseignement. En quelques jours, cette technologie nous a offert un aperçu des avantages et des défis de l’IA pour le domaine de l’éducation.

Beaucoup d’enseignantes et enseignants ont immédiatement souligné la capacité de ChatGPT à générer des réponses significatives à des questions d’examens. Il suffit d’écrire quelques instructions et ChatGPT génère des textes assez articulés. Très souvent, il n’est pas possible d’attribuer ces textes à une source particulière, ce qui rend plus difficile la détection du plagiat.

Les inquiétudes soulevées par les personnes enseignantes ne sont pas passées inaperçues. OpenAI a annoncé qu’il développait un « filigrane numérique » à intégrer dans les réponses de ChatGPT. Ce type de filigrane serait intégré au texte, il devrait être difficile à supprimer et il permettrait d’identifier le contenu comme étant généré par l’IA.

L’essor des outils d’IA générative

L’essor des outils d’intelligence artificielle générative comme ChatGPT soulève des questions importantes sur nos pratiques d’enseignement et en particulier, d’évaluation.

Cette technologie en est à ses débuts, il est probable que des modèles plus avancés, comme GPT-4, auront plus de capacités pour générer des réponses de haute qualité. Il faut ajouter aussi qu’il y a beaucoup de joueurs intéressés pour le développement de ces technologies. Par exemple, Microsoft envisage un investissement de 10 milliards de dollars dans OpenAI.   Google a créé LaMDA et d’autres entreprises de la Silicon Valley, comme Stability AI  et Character.AI, travaillent également sur des outils d’IA générative.

À la lumière de cette situation, il semble nécessaire de revoir nos méthodes d’évaluation et aussi, d’aborder les implications éthiques de l’utilisation de l’IA dans l’éducation afin de trouver des moyens de l’intégrer pour soutenir l’apprentissage, tout en favorisant la pensée critique et l’intégrité académique.

Différentes postures dans le domaine de l’enseignement

Actuellement, des établissements d’enseignement à travers le monde sont en train de créer des groupes de travail, d’organiser des discussions, d’établir des orientations concernant l’usage de ces technologies et de prendre des mesures préventives contre la possibilité de plagiat massif.

Certains systèmes scolaires publics, tels que ceux de New York et de Seattle, on décidé d’interdire l’accès à l’outil pour éviter la tricherie. Tandis que dans certaines universités, par exemple à l’Université Washington à Saint-Louis et à l’Université du Vermont à Burlington, on essaie de fixer des limites pour l’IA en révisant leurs politiques d’intégrité académique afin que leurs définitions du plagiat incluent l’intelligence artificielle générative.

Au PUPP, on se penche sur le sujet

Au Québec, l’équipe du Partenariat universitaire sur la prévention du plagiat (PUPP) se penche sur le sujet. Le 26 janvier prochain, le PUPP organise un webinaire gratuit intitulé « Academic Integrity and Artificial Intelligence: Implications for Plagiarism and Academic Writing ». Dans le cadre de cette activité, on propose de discuter de l’impact de l’IA sur l’intégrité académique et le plagiat.

Références :

Cole, S. (2023). NYC Bans Students and Teachers from Using ChatGPT. Tech by Vice. 11 janvier 2023. https://www.vice.com/en/article/bvmep3/cnet-defends-use-of-ai-blogger-after-embarrassing-163-word-correction-humans-make-mistakes-too

Golden AI, Generative AI. https://golden.com/wiki/Generative_AI-DZDYKZP

Hern, A. (2022). AI bot ChatGPT stuns academics with essay-writing skills and usability. The Guardian, 4 décembre 2022. https://www.theguardian.com/technology/2022/dec/04/ai-bot-chatgpt-stuns-academics-with-essay-writing-skills-and-usability

Huang, K. (2023). Alarmed by A.I. Chatbots, Universities Start Revamping How They Teach. The New York Times. 16 janvier 2022. https://www.nytimes.com/2023/01/16/technology/chatgpt-artificial-intelligence-universities.html

Metz C. and Weise, K. (2023). Microsoft Bets Big on the Creator of ChatGPT in Race to Dominate A.I. The New York Time, 13 janvier 2023. https://www.nytimes.com/2023/01/12/technology/microsoft-openai-chatgpt.html?searchResultPosition=1

Metz, C. and Griffith, E. (2023). A new area of AI booms, even amid the tech gloom. The Seatle Time. 9 janvier 2023. https://www.seattletimes.com/business/technology/a-new-area-of-ai-booms-even-amid-the-tech-gloom/

Metz, C. and Grant, N. (2022). A New Chat Bot Is a ‘Code Red’ for Google’s Search Business. The New York Times. 21 décembre 2022. https://www.nytimes.com/2022/12/21/technology/ai-chatgpt-google-search.html

OpenAI : https://openai.com/

Wiggers, K. (2022). OpenAI’s attempts to watermark AI text hit limits. TC, 10 décembre 2022. https://techcrunch.com/2022/12/10/openais-attempts-to-watermark-ai-text-hit-limits/?guccounter=1

chatGPT: pour prendre un peu de recul
+ posts

À propos de l'auteur

Alexandra Lez, M.A.
Conseillère en technopédagogie
https://www.linkedin.com/in/alexandralez/
SSF | École de gestion
Université de Sherbrooke
Bureau K1-3041
Tél. 819 821-8000, poste 61920
USherbrooke.ca | École de gestion | SSF

Laisser un commentaire