Pédagogique Technologique

Innovez en (techno-) pédagogie… ce n’est pas sorcier !

Lors de ma récente exploration du site Times Higher Education, j’ai repéré une publication qui pourrait vous inspirer. Elle porte sur les simulations et les laboratoires « à domicile » dans le contexte de la formation universitaire. La conception classique qu’ont les gens d’un laboratoire, c’est un lieu équipé de machines sophistiquées et un endroit très dispendieux à monter. C’est le cas par exemple des laboratoires dédiés à la formation des ingénieurs. Bref, un laboratoire ne serait pas à la portée de tous ! (Rappelons-nous qu’on disait de même des ordinateurs il y a quelques décennies).       

Mais les travaux pédagogiques de Francesco Fornetti, professeur agrégé de génie électrique à l’Université de Bristol, ont contribué de manière simple à concrétiser le concept de laboratoire à domicile. Ce professeur a été l’auteur de plusieurs initiatives d’innovation en matière de pédagogie universitaire, ce qui lui a valu récemment la nomination dans la catégorie « Enseignant le plus innovant de l’année » dans le cadre de l’événement THE Awards 2022. Ses efforts sont axés sur la promotion de l’apprentissage expérientiel et l’intégration de la technologie en vue d’améliorer l’expérience des personnes apprenantes au-delà des frontières du campus physique. Il s’est attaqué plus particulièrement au volet pratique de la formation en s’appuyant sur une vision « moderne » de l’enseignement qu’il conçoit comme

un processus pour stimuler la curiosité et créer de l’enthousiasme vis-à-vis des matières d’une manière qui encourage, inspire et permet aux étudiants d’explorer la matière de façon autonome au-delà des limites d’un plan de cours prescrit [traduction libre]

L’histoire des laboratoires présentée ici nous amène à parler d’innovation dans les approches pédagogiques. L’idée même de « laboratoire » se trouve au cœur du processus d’innovation pédagogique en ce sens que ce dernier est fondé sur l’expérimentation et la mise à l’épreuve de dispositifs de formation (de manière similaire aux laboratoires de génie électrique où le professeur Fornetti teste ses circuits).  

En 2015, il a proposé les Home Lab Kits dont le but est de rendre l’apprenant plus autonome dans les travaux pratiques (TP) en éliminant les contraintes entravant la conduite de ces activités fort importantes dans les programmes de génie. L’idée est assez simple : il s’agit de prêter aux étudiants des kits portatifs d’électronique qu’ils peuvent utiliser à la maison pour monter des circuits et réaliser des expériences avec autonomie et flexibilité. Selon le professeur Fornetti, d’autres départements se sont mis eux aussi à offrir des kits de laboratoires pour des fins d’apprentissage auto-dirigé (self-directed learning).  

Le professeur Fornetti a également travaillé à détourner l’usage professionnel d’un logiciel de conception électronique vers un usage académique hors campus, soit comme un « outil d’enseignement et d’apprentissage » [traduction libre]. À ce propos, il a bénéficié du soutien de son université par l’offre gratuite du logiciel aux personnes apprenantes pour la durée de leurs études (à travers un partenariat entre l’université et l’entreprise privée propriétaire du logiciel).

Toujours selon le principe de la délocalisation de l’enseignement des TP, le professeur Fornetti avait développé en 2020 un système d’expérimentation électronique à distance (remote test stations) permettant aux étudiants de réaliser des tâches pratiques sans qu’ils soient physiquement présents sur campus.      

Y’a-t-il des leçons à tirer de cette histoire ? Oui, bien sûr. Sur le plan technopédagogique, vous aurez compris qu’il est possible de réaliser des TP à domicile. Ces activités conduites dans un cadre informel ne sont pas conçues pour remplacer les laboratoires sur campus, mais elles assurent un complément d’apprentissage selon une formule adaptée, d’une part, à l’hybridation de la formation (je fais allusion ici aux classes inversées) et, d’autre part, aux principes de l’apprentissage actif (autonomisation de l’apprenant). D’un point de vue culturel (au niveau des croyances), il importe de cesser de croire que l’innovation pédagogique est une entreprise que seule une minorité de personnes enseignantes « douées » en est capable. Le cas du professeur Fornetti en est un contre-exemple illuminant. Oser innover est l’attitude à adopter, chacun à sa manière et à son rythme.

L’autre leçon à apprendre est la nécessité d’un engagement continu s’étalant dans le temps (notre protagoniste a fait preuve d’une grande assiduité et a mis une douzaine d’année à travailler là-dessus). En plus de la dimension historique, la portée de l’engagement en innovation se situe dans l’espace grâce aux partenariats interdisciplinaires et institutionnels. Et gare à l’optimisme irrationnel pour des changements révolutionnaires inaccessibles menant à l’échec, dont la frustration résultante pourrait dégénérer en un désespoir invalidant! Cette mise en garde pourrait tout aussi bien s’adresser aux décideurs. Nos aspirations à une pédagogie universitaire digne de ce nom doivent être réalistes et contrôlées.

Cette pédagogie novatrice, nous la construisons « une brique à la fois ». Par ailleurs, les initiatives personnelles ne peuvent que rarement à elles seules déboucher sur des innovations pérennes et des changements notables dans les pratiques enseignantes (de soi-même et des autres) ; à cet égard, l’engagement ainsi que le soutien et l’encadrement institutionnels sont indispensables.

En définitif, au lieu de voir et de pratiquer l’innovation en pédagogie universitaire sous l’angle d’un « chantier » gigantesque, il semble judicieux d’adopter une stratégie plus efficace en misant sur le concept de « laboratoire d’innovation pédagogique » (peu importe les termes). Enseignantes et enseignants, à vous de jouer, l’innovation ce n’est pas sorcier !

Sources

Fornetti, F. (2022, 3 novembre). Home labs and simulations to spark curiosity and exploration. Times Higher Education. https://www.timeshighereducation.com/campus/home-labs-and-simulations-spark-curiosity-and-exploration

Francesco Fornetti, Times Higher Education. (2022, 31 octobre). Sparking curiosity and exploration in engineering students [vidéo]. Youtube. https://www.youtube.com/watch?v=HZTWur1cLYc

Fornetti, F. Instructors. Explore RF. https://explorerf.com/instructors.html

Accessibilité: des stratégies d'enseignement gagnantes

À propos de l'auteur

Ali Messaoud

Laisser un commentaire