Pourquoi « bloguer » dans le monde universitaire ?

Dans son billet du 14 octobre dernier, «Portrait of the Scholar as Blogger », Anamaria Dutceac Segesten présente une équation expliquant ce que signifie « bloguer ».  Cette  équation, provenant d’un billet paru sur Kosmopolito en août 2009, est d’une limpiditité désarmante :

« Bloguer » = lire, écrire, faire des liens et commenter.

Puis elle énumère les avantages pour un professeur de rédiger un billet sur un blogue par rapport à rédiger un article scientifique.  Ainsi, le blogue permet

  • une réaction rapide aux événements ;
  • une rédaction moins « corsetée », plus créative ;
  • la possibilité de référencer et de vérifier des sources grâce aux hyperliens ;
  • la création d’un réseau de rédacteurs autour d’intérêts communs ;
  • des rétroactions rapides au contenu par la possibilité de commenter ;
  • un dialogue ouvert et interactif grâce aux commentaires ;
  • un échange ouvert à une communauté plus large que le monde académique des lecteurs d’articles scientifiques.

Continuons donc de « bloguer »…  pour mieux appréhender la complexitié de notre monde actuel.

Sources

Portrait of the Scholar as Blogger.  Anamaria Dutceac Segesten.  October 14, 2010.  Inside Higher Ed.

Blogging : A short introduction for academics.  August 2, 2009.  Kosmopolito’s Ideas on Europe. Pas d’auteur (!!!)

Les formations universitaires aux cycles supérieurs - Rapport du Conseil supérieur de l'Éducation
Interne : Modèle de portfolio professoral

Exprimez-vous !

*