Pédagogique Point chaud / en émergence

Pourquoi “bloguer” dans le monde universitaire ?

Dans son billet du 14 octobre dernier, «Portrait of the Scholar as Blogger », Anamaria Dutceac Segesten présente une équation expliquant ce que signifie « bloguer ».  Cette  équation, provenant d’un billet paru sur Kosmopolito en août 2009, est d’une limpiditité désarmante :

« Bloguer » = lire, écrire, faire des liens et commenter.

Puis elle énumère les avantages pour un professeur de rédiger un billet sur un blogue par rapport à rédiger un article scientifique.  Ainsi, le blogue permet

  • une réaction rapide aux événements ;
  • une rédaction moins « corsetée », plus créative ;
  • la possibilité de référencer et de vérifier des sources grâce aux hyperliens ;
  • la création d’un réseau de rédacteurs autour d’intérêts communs ;
  • des rétroactions rapides au contenu par la possibilité de commenter ;
  • un dialogue ouvert et interactif grâce aux commentaires ;
  • un échange ouvert à une communauté plus large que le monde académique des lecteurs d’articles scientifiques.

Continuons donc de “bloguer”…  pour mieux appréhender la complexitié de notre monde actuel.

Sources

Portrait of the Scholar as Blogger.  Anamaria Dutceac Segesten.  October 14, 2010.  Inside Higher Ed.

Blogging : A short introduction for academics.  August 2, 2009.  Kosmopolito’s Ideas on Europe. Pas d’auteur (!!!)

Les formations universitaires aux cycles supérieurs - Rapport du Conseil supérieur de l'Éducation
Interne : Modèle de portfolio professoral

À propos de l'auteur

Sonia Morin

Sonia Morin

Sonia Morin est linguiste de formation et se passionne, entre autres choses, pour les études supérieures, la pédagogie universitaire, l’intégrité et les littératies numériques. Elle aime explorer les angles morts et remettre en question les évidences. Elle est convaincue que le 21e siècle sera éthique ou ne sera pas.

Laisser un commentaire