Pédagogique Technologique

Exploitez votre espace pédagogique avec la classe inversée

À quelque chose, malheur est bon. Bien que notre urticaire mental s’enflamme à chaque fois que l’on parle de pandémie, il reste que nous avons appris d’elle et pas seulement sur le plan de la santé publique. Nos habiletés pédagogiques s’y sont également développées au point où un éventuel retour en présentiel ou un re-retour à distance ne nous effraie plus. Puisque nous n’en sommes plus à nos premières armes, ne pourrions-nous pas en profiter pour nous améliorer?

C’est ce que nous proposent Shahrokni et Reis – tous deux de la Western Oregon University – en nous invitant à exploiter pleinement l’espace physique ou virtuel pour enseigner et apprendre à partir de la méthode de la classe inversée. Ils nous proposent de prendre à bras-le-corps les méthodes de pédagogie active – que la classe inversée favorise – pour profiter pleinement de tous ces moments en présence et à distance.

Pourquoi la classe inversée?
La classe inversée se conjugue essentiellement en deux temps : une consultation individuelle des éléments et notions théoriques avant le cours, et une séance de groupe, en face à face ou à distance, où on approfondie les notions par la mise en pratique ou la discussion. En inversant la classe, la personne formatrice prend davantage un rôle de guide donnant ainsi plus d’autonomie aux personnes étudiantes. Qu’on soit c’est ce qu’il y a de mieux pour favoriser l’interaction des étudiantes et étudiants.

C’est aussi une excellente façon d’approfondir les notions du cours. Si on regarde la classe inversée par la lorgnette de la taxonomie des apprentissages de Bloom (voir le schéma plus bas), elle permet aux personnes étudiantes d’aborder, en dehors de la classe, des apprentissages de base comme la mémorisation et la compréhension. Par la suite, en classe, la personne enseignante accompagne les étudiantes et étudiants dans le développement d’apprentissages de plus haut niveau comme appliquer, analyser, évaluer et créer.

Taxonomie de Bloom (Vanderbilt University Center for Teaching)

Prévoir des ressources des activités pour inverser sa classe
Pour vous permettre de pleinement exploiter l’espace pédagogique de votre formation, il vous faut des ressources pour nourrir les esprits des personnes étudiantes pendant leur consultation des notions théoriques et des activités pour les mettre en action lors de la rencontre en groupe.

Au premier temps de la classe inversée, des clips vidéo ou audio, des textes à lire ou des références web pourront constituer une banque de ressources pédagogiques à la fois instructive et variée. Bien entendu, la planification de votre part s’avère primordiale pour faciliter cette première phase. Vous pouvez répondre à des questions du genre quelles compétences est-ce que je dois mettre de l’avant avec ces ressources? Combien de temps la consultation des ressources risque-t-il de leur prendre?

Au second temps, lors de la séance en groupe, vous pourrez proposer une série d’activités basées sur les méthodes actives (voir le schéma suivant). L’important est d’associer une activité pédagogique à la cible d’apprentissage que vous prévoyez faire atteindre à vos étudiantes et étudiants. Une certaine gradation dans la complexité et le temps alloué peut aussi vous aider à bien exploiter votre espace pédagogique.


Spectre de méthodes en pédagogie active (Préparé par Chris O’Neal and Tershia Pinder-Grover)

Que vous soyez un adepte chevronné du présentiel ou une figure de proue en distanciel, exploiter votre espace d’enseignement et d’apprentissage vous donnera des ailes… et cela constituera un excellent exercice de vol pour vos personnes étudiantes.

Source: S. A. Shahrokni, M. Reis, Flipping Back to Campus, Faculty Focus, 10 janvier 2022.

Innover avec les outils numériques: oui, mais avec quels outils?
L'université perpétue-t-elle une forme corrosive de méritocratie?

À propos de l'auteur

Daniel Genest

Daniel a longtemps été occupé à analyser et concevoir des formations tous azimuts. Il essaie aujourd'hui de faire connaître ses découvertes pédagogiques aux personnes formatrices à la recherche de solutions concrètes.

Laisser un commentaire