Pédagogique Technologique

Tous dans le même bateau!

Les acrobaties que nous faisons depuis le début de la crise sanitaire pourraient certes nous qualifier aux auditions pour le Cirque du Soleil! Particulièrement lorsqu’on enseigne à deux groupes d’étudiantes et étudiants : un en présence l’autre à distance.

Que les personnes étudiantes soient regroupées dans un local distant ou chacune chez elle, cet éparpillement des regards nous oblige à mettre les bouchées doubles pour maintenir l’attention et favoriser la participation du groupe! On a quelques fois envie de larguer les amarres et partir en voyage tous ensemble dans le même bateau!

Lisa Lawmaster Hess, professeure de psychologie au York College of Pennsylvania, nous donne quelques idées pour retrouver l’effervescence des contacts humains dans un cours en mode comodal. Avec l’accord de ses étudiantes et étudiants, elle a animé deux séances en ligne où tout le monde était au rendez-vous, chacun chez soi. Tous et toutes à la fois physiquement distants mais humainement proches… Qui plus est sans masque!

L’essentiel des interactions que Lawmaster Hess a réalisées s’est déroulé dans des ateliers de travail d’équipe (breakout rooms). Bien entendu, il y a eu des moments où l’enseignante a pris la parole, ne serait-ce que pour encadrer le fonctionnement des équipes de travail. Cependant, elle a laissé aux participants le temps de se présenter et d’échanger. Elle a employé quelques stratégies d’animation pour générer et maintenir la participation :

  • utiliser des questions ouvertes qui ne tombent pas sous le sens pour lancer la réflexion en équipe;
  • respecter l’espace virtuel de l’équipe : pendant que les étudiantes et étudiants sont en interaction dans une activité, ne pas faire l’abeille butineuse mais rester disponible sans plus;
  • maintenir le tempo : si dix minutes sont allouées pour couvrir un sujet, faire respecter ce temps;
  • demander des rétroactions, tant sur l’expérience de se retrouver tous ensemble que sur les activités pédagogiques vécues.

Si toute cette manœuvre n’a pourtant rien d’extraordinaire, elle a toutefois le mérite de faire d’abord passer les besoins des personnes étudiantes avant les impératifs administratifs. Le fait que Lawmaster Hess ait provoqué une ou deux séances où les “distants” se sont retrouvés sur le même pied d’égalité que les “présents” nous donne une fois de plus la preuve qu’on peut rebrasser ses cartes pour améliorer son jeu!

Source: Lisa Lawmaster Hess, The Joys of Musical Breakout Rooms, Faculty Focus, 27 septembre 2021.

Différentes attentes des personnes étudiantes à l’égard de la formation en ligne
5 tendances en éducation toujours d'actualité en 2021

À propos de l'auteur

Daniel Genest

Daniel a longtemps été occupé à analyser et concevoir des formations tous azimuts. Il essaie aujourd'hui de faire connaître ses découvertes pédagogiques aux personnes formatrices à la recherche de solutions concrètes.

Laisser un commentaire