Pédagogique Technologique

La coconception de cours en ligne : un modèle viable

À l’Université Bishop’s, en pleine pandémie, pour faciliter la transition vers la formation en ligne des uns (corps enseignant) et des autres (clientèle étudiante), un projet pilote de coconception de cours a été mis en place.

Pour concrétiser ce projet, des étudiants et des étudiantes ont été embauchés afin de combler des postes de consultants en apprentissage et technologie en ligne (online learning and technology consultant programOLTC).

Dans l’article «Learning into distance learning», Loch Baillie, un des étudiants retenus pour le projet, résume son expérience.

Pendant plusieurs mois, il explique qu’étudiants et professeurs se sont rencontrés en ligne pour discuter et développer des cours en ligne à leur mesure.

Cela a nécessité l’apprentissage de logiciels, un changement de posture dans la relation enseignants-étudiants dans laquelle toutes et tous devenaient désormais des collaborateurs et, par le fait même, beaucoup de travail et de courage de la part des uns et des autres, car ce n’est pas tous les jours que des étudiants conseillent et forment des membres du corps professoral.

Mais, pour Loch, avoir l’opportunité de travailler en équipe, discuter avec les profs, découvrir leur style d’enseignement, comprendre leurs points de vue et pouvoir proposer des solutions afin de développer des cours en ligne qui soient plus engageants et motivants pour les apprenants a été particulièrement satisfaisant.

À titre d’exemple, dans le cadre d’un cours sur Shakespeare, Loch a suggéré les changements suivants :

  • révision de la facture visuelle des présentations et du matériel pédagogique ;
  • ajout de nouvelles façons de partager les contenus (podcasts, vidéos, etc.) ;
  • mise en place de différents types d’interactions entre les apprenants ;
  • planification d’un minimum de séances synchrones.

«My work has made me further appreciate what teachers do and has taught me that it is essential for students to co-design their learning journeys. So much unseen planning goes into the creation of university courses, from choosing the topics that will guide the curriculum to assigning percentages to assignments in the gradebook… After all, who better to advise teachers on their instruction than those being taught? Having a chance to co-design my own education has had an impact on how I perceive myself as a learner.»

Loch Baillie souhaite que ce modèle soit reconduit, car les résultats obtenus sont positifs tant pour la qualité des cours en ligne que pour la satisfaction de la clientèle étudiante et du corps enseignant.

Source – Baillie, Loch, «Learning into distance learning», MacLean’s, 21 juin 2021.

L’Université de Sherbrooke fait partie d’un projet de recherche international sur la prévention du plagiat
Jargon, quand tu nous fais rire

À propos de l'auteur

Francheska Gaulin

Laisser un commentaire