Pourquoi les PME n’offrent peu ou pas de formation continue

Trouvé sur Jobboom, une dépêche mentionnant un sondage de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) où l’on rappelle que 50% des PME québécoises n’ont offert aucune formation continue à leurs employés au cours des trois dernières années.  Rien de très neuf quand on sait que les entreprises dont la masse salariale est inférieure à 1 000 000$ ne sont pas soumises à la « Loi du 1% » et que les incitatifs fiscaux sont rares dans ce domaine.  Ce qui est plus intéressant, ce sont les raisons évoquées par les entrepreneurs.  Autant de « freins » sur lesquels le CUFC pourrait peut-être travailler pour développer de nouveaux marchés:

« Pourquoi tant d’employeurs résistent-ils au perfectionnement? Le manque de temps (pour 67 % des PME), le manque d’argent (46 %, surtout les petites entreprises), l’absence de formation adaptée à leurs besoins (35 %) et l’impossibilité de remplacer les employés en formation (32 %) sont les principales raisons invoquées.

Les patrons seraient toutefois d’accord pour s’y mettre s’il était possible d’obtenir des crédits d’impôt à la formation (58 %), si l’impôt des entreprises était moindre (57 %) et s’il n’y avait pas tant de paperasse à remplir (31 %). Il leur faudrait peut-être un cours sur les formulaires d’Emploi-Québec? »

Le rapport complet peut être consulté ici.

Cours à distance sur la propriété intellectuelle
La diversité professionnelle - prise 2

Exprimez-vous !

*