Compétitive Pédagogique Point chaud / en émergence Tendances sociétales

Purdue encourage ses étudiants à démontrer leur « littératie civique » avant de diplômer

[Texte mis à jour le 26 avril 2021, à 10 h 45]

Ma collègue Sonia Morin m’a intrigué avec un article du Inside Higher Ed de janvier 2020 où la journaliste Colleen Flaherty faisait état de travaux d’un comité du Sénat de l’Université Purdue de l’Indiana. L’objectif de ce comité était d’étudier l’opportunité et la meilleure façon d’ajouter une exigence à la diplomation pour cette institution: savoir démontrer non seulement ses connaissances du fonctionnement de la vie civique américaine mais aussi des compétences associées, soit une véritable littératie civique. Un récent article provenant de Purdue démontre que ces travaux ont été menés à terme et qu’une telle formation sera disponible dès l’automne 2021, sans pour autant être exigée pour la diplomation.

L’idée de ce prérequis vient d’abord de l’actuel président (recteur) de Purdue, Mitch Daniels, qui est aussi l’ancien gouverneur de l’État d’Indiana:

“Surveys show people don’t understand the principles of a free society, and if we really want to stay free and govern ourselves, then the citizenry must have a basic understanding of why we do what we do, what their role in it is,” [President Mitch] Daniels said recently, summarizing his charge to the Senate. (Flaherty, 2020)

Des statistiques présentées par son service des communications vont dans le même sens:

  • seuls 26 % des Américains peuvent nommer les trois branches du gouvernement;
  • seuls 12 % comprennent la relation entre la Proclamation d’émancipation et le 13e amendement et répondent correctement que le 13e amendement a libéré tous les esclaves des États-Unis;
  • près de 60 % n’ont pas réussi à identifier une condition nécessaire à la ratification d’un amendement constitutionnel. (Purdue University, 2021)

Bien que certaines personnes enseignantes se soient interrogées à savoir s’il était réaliste d’ajouter cette exigence – notamment dans des programmes déjà très chargés comme engénie – la plupart convenait qu’il était du rôle d’une institution de haut-savoir de former adéquatement de futurs citoyens et citoyennes:

Questions about the university’s role in shaping the informed electorate that is supposed to uphold democracy are always relevant. They’re perhaps especially relevant right now, in an era of fake news and political polarization. (Flaherty, 2020)

Fait intéressant, alors que différentes versions de tests de citoyenneté étaient évoquées, des membres du groupe de travail (qui comptait des représentants étudiants) ont estimé que de tels tests étaient nécessaires mais insuffisants, suggérant plutôt des activités pédagogiques curriculaires et expérientielles.

« The working group has identified about a dozen other institutions with civics requirements for students. […] Researchers at Central Florida’s Lou Frey Institute helped develop a tool called the Civic Literacy Assessment. It’s based in part on the federal naturalization test and has additional questions about court cases, in a multiple-choice format. Other options for completing the requirement include coursework and high scores on relevant Advanced Placement exams. » (Flaherty, 2020)

En fin de compte, les personnes étudiantes n’auront pas à démontrer leur compétence civique (proficiency) pour diplômer (This course is not required for graduation), mais elles pourront bénéficier d’une activité d’enrichissement optionnelle – considérée comme un cours – sur ce sujet, en passant un test de littératie civique mais aussi en complétant l’une des activités au choix suivantes:

  • participer à six événements civiques approuvés;
  • compléter l’écoute de 12 balados créées par le Purdue Center for C-SPAN Scholarship and Engagement qui utilisent le matériel de C-SPAN (il s’agit d’ « un réseau de trois chaînes câblées américaines [sans but lucratif] destiné à une couverture continue et en direct des interventions gouvernementales (Présidence et Congrès des États-Unis) ainsi qu’à la diffusion de programmes concernant les affaires publiques ») (Wikipédia, dernière modification 18 avril 2021);
  • avoir réussi l’une des activités pédagogiques de la liste suivante:
    • COM 21000 Debating Public Issues
    • COM 31200 Rhetoric in the Western World
    • COM 41600 United States Politics and the Media
    • COM 46400 American Political Communication
    • HIST 15100 American History To 1877
    • HIST 15200 United States Since 1877
    • HIST 38300 Recent American Constitutional History
    • POL 10100 American Government and Politics
    • POL 12000 Introduction to Public Policy and Public Administration
    • POL 37300 Campaigns and Elections
    • POL 46100 US Constitutional Law I
    • POL 46200 US Constitutional Law II
    • SCLA 20000 Cornerstones in Constitutional Law

D’après le Bureau du Provost de Purdue, la compétence en matière d’éducation civique permettra :

  • d’améliorer la compréhension par les personnes étudiants des questions politiques contemporaines importantes;
  • d’identifier les possibilités d’accroître l’engagement de tout un chacun dans la politique américaine;
  • de sensibiliser les personnes étudiantes à la participation civique et aux possibilités de s’y joindre.

La réussite de ce cours entraînera l’inscription de la mention « compétence en éducation civique » sur le relevé de notes de la personne étudiante (Completion of this course will lead to a notation of Civics Literacy Proficiency on the student transcript).

La professeure Cheryl Cooky, spécialiste des études américaines, féministes et de genre, présidente du Sénat et du groupe de travail, a admis qu’il n’était pas certain – même au sein du groupe de travail – à quel point cette promotion de la littératie civique par l’Université permettra effectivement d’améliorer l’engagement citoyen des personnes étudiantes ou même d’augmenter leur participation au vote.

Autre enjeu important: le test pilote mis sur pied en 2020 par le groupe de travail a révélé des écarts importants entre les performances des étudiantes et étudiants nationaux et internationaux, de même qu’entre les personnes étudiantes de différents groupes ethniques. Il devenait donc impératif de développer un nouvel instrument exempt de préjugés raciaux et autres.

[Une version précédente de ce texte laissait entendre que les étudiantes et étudiants de Purdue devait démontrer leur littératie civique avant de diplômer. Après une relecture attentive des documents disponibles, il appert clairement que ce n’est pas le cas. Toutefois Purdue mentionnera sur le relevé de notes la compétence en éducation civique pour toutes les personnes étudiantes qui s’y seront formées.]

Sources:
Flaherty, Colleen, « And Civics Literacy for All », Inside Higher Ed, 24 février 2020

Purdue University, « Trustees: Purdue to add civics literacy requirement for incoming class, option for all students », Purdue News, 19 avril 2021

Site de la Civics Literacy Proficiency, Université Purdue [consulté le 24 avril 2021]

Quel pouvoir pour les donateurs?
Les établissements d'enseignement français insuffisamment engagés dans la transition écologique

À propos de l'auteur

Jean-Sébastien Dubé

Jean-Sébastien Dubé

Laisser un commentaire