Cycles supérieurs

“La qualité des références est mauvaise.”

C’est une affirmation d’Hervé Maisonneuve.  Faut-il s’en étonner alors que Maisonneuve lui-même admet sa « faute » : peu de membres du comité d’évaluation par les pairs téléchargent les références pour les vérifier? 

Dans sa dépêche du 19 avril 2021, Maisonneuve rapporte 10 règles simples de référencement qui ont été publiées en 2018 dans le PLoS Computational Biology.

  • Incluez uniquement les références pertinentes, celles sur lesquelles votre recherche prend appui. Omitting such references can wrongfully suggest that your own publication is the origin of an idea, a question, a method, or a critique, thereby illegitimately appropriating them. Citations identify where ideas have come from, and consulting the cited works allows readers of your text to study them more closely, as well as to evaluate whether your use of them is appropriate.
  • Ayez lu les articles et ouvrages que vous citez, et portez une attention particulière aux citations secondaires. [T]he collection of citations included to support your work and argument is one of the elements from which your work draws credibility. […] To cite meaningfully and credibly requires that you consult the content of a publication rather than whether others have cited it, as a criterion for citation.
  • Évitez les citations du genre cheval de Troie : celles qu’on utilise pour faire plaisir aux évaluateurs ou encore celles qui se rapportent à un détail de votre recherche et qui ont été rapportées dans un autre article (on revient à la règle 2 et aux citations secondaires, qui peuvent entraîner des surprises parfois gênantes). Sources deserve credit for the exact contribution they offer, not their contribution in general. This may mean that you need to cite a single source multiple times throughout your own argument, including explanations or indications why.
  • Citez avec transparence en présentant le contexte; évitez les citations « neutres », car la neutralité n’existe pas. Context or rationale can be qualified by using the right verbs. The contribution of a specific reference can be inflated or deflated through the absence of or use of the wrong qualifying term (‘the authors suggest’ versus ‘the authors establish’; ‘this excellent study shows’ versus ‘this pilot study shows’). If intentional, it is a form of deception, rewriting the content of scientific canon. If unintentional, it is the result of sloppy writing.
  • Autocitez-vous si cela est justifiéIn the context of critical discussions of citations and evaluations of citation-based metrics, self-citation has almost become a taboo. It is important to realize, though, that self-citation serves an important function by showing incremental iterative advancement of your work.
  • Priorisez les références à inclure dans votre article, car de nombreuses revues scientifiques imposent un nombre limite de références.  Servez-vous des 10 règles suivantes pour vous aider à choisir vos références.
1. Établissez une nouvelle liste de références prioritaires pour chaque publication.
2. Établissez des références prioritaires par section : introduction, méthodes, discussion.
3. Pour l’introduction, donnez la priorité aux recensions, car elles permettent de situer votre article dans un contexte large pour faire état de sa pertinence.
4. Pour la discussion, priorisez les articles empiriques, qui permettent des comptes rendus détaillés de la contribution relative.
5. Donnez la priorité aux articles révisés par un comité de pairs.
6. N’incluez pas les autocitations dans la liste des références prioritaires.
7. Limitez le nombre de citations pour appuyer une affirmation spécifique.
8. Placez les références sur les méthodologies dans les informations complémentaires.
9. À pertinence égale, priorisez des citations d’auteures afin de contribuer à corriger les déséquilibres entre les sexes dans le domaine scientifique
10. Au besoin, si après avoir suivi les neuf règles précédentes il demeure encore des références pertinentes, demandez à l’éditeur la permission de les inclure
* Texte traduit avec Deepl.com, puis ajusté.
  • Choisissez vos citations en sachant que vous les choisissez parce qu’elles conduisent à d’autres études qui viennent soutenir l’histoire que vous racontez dans votre article.  Ce choix subjectif et doit être conscientisé, puis objectivé. At the other end of the narrative, readers assess and evaluate the story constantly, asking whether it could have been told differently. The realization that narratives can be told differently, supported by other citations to other prior work, does not disqualify them. Both the story and the choice of citations are political choices meant to provide the argument with as much power, credibility, and legitimacy the author(s) can muster. They are tailored to the audience the authors seek to convince: their peers. The choice to include or exclude a reference can only be evaluated in the context of that narrative and the role they play in it.
  • Évaluez la stratégie rhétorique utilisée dans les citations que vous souhaitez retenir en appui à votre article. Métaphores, données, associations, mentions d’experts…  sont tous des moyens de convaincre le lectorat de l’importance de votre recherche.  Vous-même devrez choisir une stratégie rhétorique pour votre article.  Citations are a part of the social fabric of science in the sense that through citing specific sources, authors show their allegiance to schools of thought, communities, or, in the context of scientific controversies, which paradigm they consider themselves part of.
  • Évaluez le cadre communicationnel des citations que vous souhaitez retenir en appui à votre article, car tout écrit est inscrit dans un cadre, c’est-à-dire qu’il est bâti selon une structure de définitions et d’hypothèses qui aide à sa cohérence, qui permet de faire les liens et qui propose une certaine vision de la réalité.  Vos citations doivent avoir des liens entre elles et participer à former votre propre toile communicationnelle. […] a citation is not a neutral line drawn between publications A and B. Rather, the representation of cited article A only acquires meaning in the context of citing in article B. Article A can be framed differently when cited in work B or C. It can be framed as innovative in B or dogmatic in C. Framing usually is not lying or deceiving; it is a normative positioning of evidence in context. Hence, a citation is a careful translation of a source’s relevant elements, which acquire meaning in that.
  • Comprenez et acceptez qu’il existe plusieurs cultures de la citation selon les disciplines. What counts as proper citation practice in molecular biology—for instance, the inclusion of multiple references following a statement—is considered unacceptable in research ethics or science policy, in which single references require paragraphs of contextualisation and translation (see Rule 9). When reading a paper from an adjacent discipline, respect its different norms and conventions for responsible referencing and proper citation. If you are cited by a scientist from another discipline, assess that act as existing in a (however slightly) different citation culture.

Ce n’est pas la première fois qu’Hervé Maisonneuve écrit sur les références :

  1. Un constat accablant, car 25 % des références ne contiennent pas les données attendues (4 novembre 2019)
  2. Une distorsion de la science publiée qui nuit à la science, et au public (11 novembre 2019)
  3. La course à la notoriété et au facteur d’impact influence les pratiques des comités de rédaction des revues, mais comment différencier des citations légitimes de citations illégitimes ? (18 novembre 2019)
  4. Comment éviter cette une manipulation sournoise de la science (25 novembre 2019)
  5. Développer une conduite responsable de la recherche pour que les séniors montrent l’exemple (2 décembre 2019)

Sources

Maisonneuve, Hervé.  10 règles simples pour  bien choisir et citer vos références.  C’est le bordel des citations!  Rédaction médicale et scientifique.  19 avril 2021.

Penders B (2018) Ten simple rules for responsible referencing. PLoS Comput Biol 14(4): e1006036.  12 avril 2018. https://doi.org/10.1371/journal.pcbi.1006036

Quelques données sur la longueur des mémoires et thèses au Québec
« (Se) former « à » et « par » l’écriture du qualificatif »

À propos de l'auteur

Sonia Morin

2 Commentaires

  • Merci beaucoup, c’est très intéressant. J’ai effectivement constaté des problèmes importants au niveau de la qualité des références dans les travaux des étudiants pour les deux premiers points (pertinence des références, avoir lu les articles et ouvrages cités). Pour diminuer le problème, je demande maintenant d’ajouter une justification pour chaque référence.

  • Merci Sonia, je dois dire que c’est un texte que j’aurais aimé lire lorsque j’ai écrit mon mémoire de maîtrise. Je crois bien que je vais partager cet article avec la communauté de la Faculté des sciences.

Répondre à Karine Lemieux X