Les blogues en enseignement à l’UdeS?

Jusqu’à présent, les mots « blogue » et « Université de Sherbrooke » se retrouvent rarement dans le même article.  C’est pourtant le cas dans un texte de l’Agence Science-Presse intitulé « L’Université à l’heure du Web 2.0 » et trouvé via @SherbInnopole.  Outre un encadré chouette sur la surveillance d’examen de MAT900 par webcam (pas exactement 2.0, mais passons…), le billet donne des exemples de profs qui utilisent les blogues dans leurs cours de droit ou de politique urbaine à l’UdeM et en anthropologie à Laval.  Le texte parle de l’utilisation des blogues à l’UdeS en ces termes:

« Du côté de l’Université Laval et de l’Université Sherbrooke, les blogues s’écrivent surtout par les étudiants. Et les stages à l’étranger sont l’occasion rêvée de s’exprimer et de transmettre un savoir acquis ailleurs. »

Dites-moi que la journaliste Isabelle Burgun a mal fait son travail, quelqu’un?

17* pays s’entendent sur 10 principes et pratiques d’évaluation de la qualité des programmes de maîtrise et de doctorat de type recherche
Utiliser Moodle pour faciliter le travail collaboratif en évaluation de programmes

Commentaires

  1. J’aimerais également savoir comment l’auteure a pu en arriver à cette conclusion. C’est extrêmement difficile de savoir à l’interne qui utilise le blogue pour communiquer avec qui que ce soit sur le serveur Pages (j’ai déjà posé la question à nos collègues du STI, et ils ne pouvaient pas me répondre). Et on ne compte pas ici des initiatives individuelles qui peuvent lancer des blogues à l’externe en utilisant des services gratuits tels que Blogger, WordPress.com ou d’autres…

Exprimez-vous !

*