Ludoscience, une ressource importante… de laquelle il faut rester critique

Via @frederic_dufour, j’ai découvert LudoScience, site d’un trio de chercheurs toulousains qui se consacrent à l’étude des jeux vidéos et des serious games.  Outre la présentation des travaux de recherche des membres du groupe et d’exposés de leurs étudiants, le site inclut une bibliographie, une ludographie, un glossaire, des liens favoris, etc.  Une section porte même sur l’apprentissage par projets, alors que les auteurs privilégient la création de jeux en équipe dans leurs enseignements.  Le site Game Classification (un de leurs projets) mérite une attention particulière, puisqu’il s’agit d’une tentative de créer une typologie des jeux basée sur le « gameplay » ou sur les actions disponibles au joueur en lien avec les objectifs d’un jeu donné (voir la section « démarche scientifique » du site)­.  Ainsi distinguent-ils les « jeux » (avec des objectifs précis à atteindre) des « jouets » (sans objectif précis ou évaluation du joueur).

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la définition de « jeux sérieux » utilisée par LudoScience est large:

Application informatique, dont l’intention initiale est de combiner, avec cohérence, à la fois des aspects sérieux (Serious) tels, de manière non exhaustive et non exclusive, l’enseignement, l’apprentissage, la communication, ou encore l’information, avec des ressorts ludiques issus du jeu vidéo (Game).

« Jeu dont la finalité première est autre que le simple divertissement »

Avec une telle ouverture, les jeux que répertorient et analysent les chercheurs sont vraiment de tous acabits: newsgames, advergames, edugames, exergame, edumarketgame, jeux politiques ou militants, etc.  Puisqu’ils demandent aux internautes d’ajouter des jeux, l’échantillon part dans tous les sens.

Inversement, la définition de « gameplay » qu’ils proposent peut sembler limitative…

Selon Jean-Noël Portugal, cette composante du jeu vidéo correspondrait aux modes de commande du jeu vidéo ainsi qu’à un ensemble de règles gérant le jeux vidéo : règles du jeux, contraintes et libertés fixées au joueur, objectifs globaux et locaux, structures temporelles, spatiales et dramatiques.
OU
…un ensemble de « règles de jeu » définissant des objectifs à accomplir associées à d’autres règles de jeu spécifiant des moyens et des contraintes pour atteindre ces objectifs. »
…Alors qu’elle peut être beaucoup plus riche et complexe, touchant aux notions fluides d’interactivité et de jouabilité [NDLR: J’y reviendrai dans d’autres billets].  C’est d’autant plus important que le « gameplay » est un des critères sur lesquels ils basent leur typologie.

Malgré ces quelques réserves, il n’en demeure pas moins que le site s’avère une source d’information importante sur cet univers et le point de départ de bien des futures investigations.

Comment être un très bon prof à distance en cinq points
Regards sur l’éducation 2010 : Les indicateurs de l’OCDE

Exprimez-vous !

*