Technologique Tendances sociétales

La vidéo d’une jeune canadienne rafle le premier prix d’un concours de vulgarisation scientifique

Tony Bates a mis sur mon radar un concours dont j’ignorais l’existence jusqu’à ce jour, le «Breakthrough Junior Challenge». Il s’agit d’un concours qui s’adresse aux jeunes de 13 à 18 ans et qui propose le défi suivant : expliquer une grande idée scientifique dans une vidéo de 3 minutes maximum.

À la fin 2020, Breakthrough Junior Challenge a récompensé les efforts de vulgarisation scientifique d’une jeune albertaine de 17 ans : Maryam Tsegaye. Voici sa vidéo.

Pour Tony Bates, la vidéo de cette jeune fille a tout pour nous inspirer et, pour nous en convaincre, il en énumère les principales caractéristiques.

  1. La vidéo explique concrètement un concept abstrait.
  2. La vidéo utilise du visuel pour représenter et un commentaire audio pour expliquer et analyser.
  3. Le plaisir et l’humour sont au rendez-vous, la protagoniste est passionnée par ce qu’elle nous explique et cela transparaît.
  4. La vidéo est de courte durée (2 minutes).
  5. La vidéo est présentée sous forme de récit : mise en contexte, exposition d’un problème, d’une solution et de son importance.
  6. Utilisation de graphisme simple, de montage qui dynamise, des atouts non négligeables pour retenir l’attention.
  7. La vidéo est éducative, elle rend accessible un sujet difficile.
  8. La vidéo est disponible en libre accès sur internet.

Ce sont là des caractéristiques somme toute assez simples qui gagneraient à être intégrées à toutes nos capsules multimédia pour l’apprentissage.

Source: Bates, Tony, « Why Maryam Tsegaye’s prizewinning video is so important for online learning: your challenge », Online learning and distance education resssources, 26 décembre 2020.

La Khan Academy a du vent dans les voiles
Données étudiantes: des algorithmes qui perpétuent des pratiques discriminatoires

À propos de l'auteur

Francheska Gaulin

Francheska Gaulin

Laisser un commentaire

leo. venenatis odio elit. justo Nullam consequat. commodo Aenean risus nec elementum