Le réseautage social pour former des gestionnaires

Le magazine électronique Learning Solutions présentait tout récemment un article sur les possibilités qu’offrent les réseaux sociaux pour faciliter la préparation de nouveaux gestionnaires.   L’apprentissage informel est évoqué pour soutenir la thèse voulant que la formation des gestionnaires du futur doit inévitablement exploiter les outils facilitant le réseautage sur Internet, notamment par la voie de réseaux « grand public » tels que Facebook et LinkedIn, mais également de forums de discussion, blogues, wikis, etc. visant spécifiquement les besoins exprimés par les gestionnaires en formation.   Le site Montreal Junto est cité en exemple, où les membres participant aux activités du groupe se servent d’un blogue pour échanger des ressources d’intérêt à des collègues (peut-être ont-ils calqué leur site sur celui de L’éveilleur?).

Cinq facteurs principaux viendraient appuyer l’apprentissage informel en ligne dans ce contexte, soient:

  1. « Focus » (concentration): où les membres s’identifient comme des individus partageant les mêmes intérêts;
  2. « Payoff » (ce que les membres souhaitent obtenir): où il existe un incitatif à la participation, contribuant par exemple au développement personnel ou à une réputation enviable aux yeux de collègues;
  3. « Dialogue »: où les normes établies par le groupe d’intérêt favorisent les échanges entre les membres;
  4. « Leadership »: où certains membres prennent les devants dans l’animation pour garder le site et les échanges qui s’en suivant actifs;
  5. « Membership »: où le groupe est suffisamment important en terme de nombres d’individus pour assurer une diversité d’expériences et une réponse rapide aux interrogations de ses membres.

Un peu à la façon de groupes d’intérêt ou de communautés de pratiques, certains auteurs recommandent le lancement de plateformes en ligne calquées sur les modèles existants, et ce dans le but d’attirer des groupes qui souhaitent partager informellement leur expérience tout en apprenant de celles d’autrui.

Serait-ce une initiative intéressante à explorer à l’UdeS dans le cadre de la formation continue, en s’inspirant par exemple de sites récemment mis en ligne sur Moodle afin d’appuyer les formations offertes aux gestionnaires de notre propre institution?

Interne : Livres numériques et environnements numériques d'apprentissage en forte croissance dans les universités branchées
Conférence de Guy Rocher sur l'avenir de l'université

Exprimez-vous !

*