Pédagogique Technologique

La réussite en FAD: l’avis des étudiantes et étudiants

Internet regorge d’avis de différents experts qui cherchent à outiller les enseignantes et enseignants pour mieux soutenir la réussite des personnes étudiantes en contexte de formation à distance (FAD). En parcourant mon fil sur Twitter, un billet a attiré mon attention où il est question des pistes proposées par des étudiantes et des étudiants ayant vécu le confinement printanier et qui se préparent à suivre de la formation à partir de leurs domiciles à la session d’hiver prochaine.

Je découvre du même coup le réseau Persistence Plus, un regroupement qui a pour mission de prévenir le décrochage chez les étudiantes et étudiants de niveau universitaire. Il propose le concept de nudging (“poussée” ou “coup de pouce”), basé sur des principes issus de la psychologie comportementale, où les étudiantes et étudiants abonnés au service reçoivent périodiquement de courts messages d’encouragement hautement personnalisés et adaptés à leur réalité académique via des textos envoyés à leurs appareils mobiles.

Un sondage effectué auprès de plus de 25 000 personnes étudiantes abonnées au service a permis de dégager 4 catégories de conseils qui pourraient aider leurs pairs à réussir leur projet d’études.

  1. Établissez un horaire fixe. C’est le conseil qui revenait le plus souvent, en particulier dans le contexte d’activités pédagogiques offertes en mode asynchrone (par exemple, des activités hébergées sur un site de cours dans Moodle). Plusieurs personnes étudiantes ont mentionné qu’il était important de bien examiner le syllabus du cours pour déterminer les moments où ils devront compléter les travaux (en fonction des dates d’échéance établies par l’enseignant ou l’enseignante) mais également de prévoir le temps requis pour faire ces travaux. Ils conseillent aussi de se planifier du temps régulièrement consacré à la consultation des courriels et du site du cours.
  2. Créer un espace d’étude. Les étudiantes et étudiants ont souligné l’importance d’avoir un espace calme et paisible (mais pas trop relaxant !) pour effectuer les travaux. L’objectif d’un tel espace est de créer les conditions permettant de se concentrer sur la tâche à accomplir tout en évitant la fatigue excessive.
  3. Demander de l’aide. Les experts mentionnent souvent combien il est important que les personnes étudiantes demandent de l’aide, en particulier à leurs enseignantes et enseignants. Si ces derniers sont difficiles à rejoindre (car ils peuvent aussi être confrontés à d’autres responsabilités ou avoir à gérer des crises!), ils peuvent mettre en place un système permettant aux personnes étudiants d’entrer en contact avec d’autres intervenants, par exemple des collègues du même département, d’anciens étudiants et étudiantes, des pairs qui suivent le même cours, des tutrices et tuteurs ou des membres des équipes de soutien technique.
  4. Être responsable. Les personnes étudiantes ont mentionné que la réussite des cours offerts en ligne exige beaucoup d’autodiscipline et de responsabilité. La distance physique et émotionnelle entre les étudiantes et étudiants et leurs enseignantes et enseignants peut rendre d’autant plus facile le fait de ne pas compléter ses travaux ou de ne pas participer lors des rencontres en classe en mode synchrone.

À lire!

Source: O’Hara, Ross E.. Hearing What Students Have to Say About Success in Online Learning. New England Board of Higher Education, 9 novembre 2020

Interne - CoLab, laboratoire en pédagogie de McGill
Sortir de nos quatre murs... et apprendre avec la baladodiffusion

À propos de l'auteur

Marc Couture

Marc Couture

Laisser un commentaire

non Lorem venenatis risus Donec Praesent libero. adipiscing dolor. felis Curabitur sed