Pédagogique Technologique

Des stratégies pour traverser l’écran en classe virtuelle

Traverser l’écran afin de rejoindre son auditoire demeure sans doute le plus important défi du formateur ou de la formatrice en ligne. Si ce n’est pas toujours simple d’y parvenir, il est carrément démotivant de constater que, de son côté de l’écran, notre auditoire ne nous écoute que d’une oreille distraite. On a même l’impression que plusieurs étudiantes et étudiants ont laissé leur ordinateur suivre le cours à leur place! Comment faire pour les impliquer, développer leur assiduité et les rendre imputables de leur apprentissage?

Samantha Clifford, conceptrice pédagogique à la Northern Arizona University’ nous propose dans son article plusieurs stratégies pour rejoindre et impliquer les étudiantes et étudiants dans une classe virtuelle. Elle associe ces stratégies à des scénarios qui feront sans doute écho à ce que vous vivez dans votre classe.

Scénario 1 – Les abonnés absents…
Vous constatez que des étudiantes ou des étudiants se connectent à la réunion synchrone mais n’entrent pas et ne sortent pas de leur atelier de travail en équipe ou sont toujours connectés après la fin du cours.

Des stratégies qui les ramènent à la vie

  • Avertissez à l’avance ces étudiantes ou étudiants que vous allez leur demander de partager leur opinion sur le sujet du cours d’aujourd’hui.
  • Annoncez aux étudiantes et étudiants que vous allez piger des noms au hasard afin qu’ils ou elles se prononcent sur le sujet de la séance ou fassent un compte-rendu de leur exercice en atelier de travail.
  • Envoyez un courriel aux “abonnées absents” en leur demandant si tout va bien puisque vous avez constaté leur “non-présence” : réponse rapide assurée!

Scénario 2 – Les avares de commentaires…
Après avoir lancé une question au groupe pendant une séance en ligne, le bruit du silence s’installe et plus personne ne donne signe de vie.

Des stratégies pour délier leur langue

  • Octroyez des points de participation à ceux et celles qui répondent par clavardage ou de vive voix à vos questions pendant le cours.
  • Reformulez votre question afin de solliciter leur opinion : par exemple, comment le concept en question se transpose dans leur quotidien.
  • Attendez un temps plus long (ex. 15 secondes) pour permettre à vos étudiantes et étudiants de prendre la parole ou d’inscrire leur réponse dans le clavardage.

Scénario 3 – Les retardataires chroniques…
Plusieurs étudiantes et étudiants n’ont pas encore remis leurs travaux, malgré vos fréquents rappels et les multiples modes de communication que vous avez optimisés dans votre classe.

Des stratégies pour remettre leurs pendules à l’heure

  • (Re)précisez-leur le pourquoi de ces travaux dans ce cours : spécifiez quels sont les apprentissages associés à chaque travail (ou mieux, demandez-leur de les identifier).
  • Si possible, offrez-leur plusieurs façons de produire leurs travaux (présentation PowerPoint, une courte vidéo, un bref essai en 750 mots, etc.).
  • Permettez la reprise d’un travail, choisi par l’étudiante ou l’étudiant, si le temps, le type de travail et la motivation de chacun le permettent.

Scénario 4 – Les démobilisés de mi-session…
La participation au cours était bonne au début mais depuis la mi-session les étudiantes et étudiants se font de moins en moins nombreux.

Des stratégies pour remonter leur ressort

  • Ajustez les discussions pour faire émerger les émotions face au sujet, les points de vue ou les expériences personnelles afin de redonner un nouvel élan au cours.
  • Autant que possible, remplacez certains exposés magistraux par des exercices où les étudiantes et étudiants doivent expliquer eux-mêmes la matière.
  • Vérifiez auprès de vos étudiantes et étudiants ce qui dans le cours les rejoint le plus ou les parties qu’ils ont de la difficulté à assimiler : un sondage éclair peut très bien faire l’affaire ici.

Traverser l’écran pourra se produire si vous rendez votre cours plus transparent, plus accessible et surtout plus près de vos étudiantes et étudiants.

Source: Samantha Clifford, EdD, Encouraging Student Engagement During Synchronous Meetings: Preventing Midterm Drop-Off, Faculty Focus, 4 novembre 2020.

Plaidoyer pour développer la littératie numérique à grande échelle
Adoption d'un plan de développement durable pour Concordia

À propos de l'auteur

Daniel Genest

Daniel Genest

Laisser un commentaire

neque. Aenean non felis felis nunc in