Pédagogique Technologique

Les ingrédients pour recréer la magie dans une formation en ligne

Le passage de la formation en présence à celle en ligne en rebute plus d’un. On déplore souvent devoir faire le deuil de ceci ou s’empêtrer avec cela. Comment réussir à démontrer à nouveau notre passion pour la matière qui nous est chère? Quelle pirouette technologique faut-il exécuter pour déclencher la curiosité et la réflexion chez les étudiantes et étudiants? Bref, toute cette nouvelle réalité fait qu’on ne parvient pas toujours à “traverser l’écran” et que, finalement, la magie n’y est plus. Et pourtant…

La professeure Kenya Jenkins Fletcher nous offre six conseils qui nous rappellent des comportements et des stratégies à mettre de l’avant pour recréer la magie avec nos étudiantes et étudiants. Des conseils qui, au fond, nous redonnent notre pouvoir sur la situation : enseigner, c’est d’abord envoyer des signes!

Soyez amical, amicale / accessible
Présentez-vous. N’hésitez pas à socialiser avec vos étudiantes et étudiants, partagez des photos ou des memes humoristiques, suggérez-leur des liens Internet qui risquent de les intéresser. Les petites figurines émojis sont aussi les bienvenues lorsque appropriées.

Un jour, un instructeur qui n’avait pas encore enseigné en ligne m’a reproché d’utiliser des émojis dans mes cours en ligne et a pensé que les émojis pouvaient me faire paraître non professionnel aux yeux des étudiantes et étudiants. Mais, après 15 ans d’enseignement en ligne, je peux vous dire ceci : En général, les étudiants en ligne assument déjà votre professionnalisme ; c’est votre humanité que vous devez être déterminé à transmettre.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator, notre emphase.

Apprenez le nom de vos étudiantes et étudiants
Aussi évident que cela puisse paraître, retenir le nom des personnes à qui on s’adresse crée un lien plus fort et plus immédiat avec celles-ci. À partir de photos que vos étudiantes et étudiants ont préalablement déposées sur votre environnement numérique d’apprentissage (ex. Moodle), faites l’exercice régulier d’associer leur nom, leur photo et le travail qu’ils vous remettent.

La répétition des noms, des photos et du contenu m’aide à les “voir” et à m’en souvenir (…) les étudiantes et étudiants peuvent ressentir cette familiarité (…) En utilisant cette méthode, vous passerez d’un ordinateur sans visage à un enseignant qui s’intéresse à ses étudiantes et étudiants.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator, ajusté par nous.

Restez facilement joignable
En présence, une main levée ou une demande avant ou après le cours sont autant d’occasions de démontrer votre ouverture à accompagner vos étudiantes et étudiants. À distance, les mains levées se transforment en courriels. Si vous communiquez clairement vos périodes de disponibilités, vous pourrez leur donner la rétroaction ou les réponses dont ils ont besoin par ce mode communication. Assurez-vous de leur donner une rétroaction personnalisée et signifiante pour eux. N’hésitez pas non plus à publier régulièrement (ex. : une ou deux fois par semaine) des messages ou des directives pour une prochaine activité pédagogique. Ce faisant, vous devenez plus présent, présente à leurs yeux.

Favorisez le développement d’un sentiment d’appartenance
Encore ici, l’humain prend l’avant-scène. Créez des opportunités où vos étudiantes et étudiants et vous partagez quelque chose d’autre que des notions ou des activités d’apprentissage. La professeure Fletcher propose à ses étudiantes et étudiants une activité brise-glace où chacun – y compris elle-même – doit lister plusieurs faits qui les caractérisent personnellement. Pour sa part, elle a vécu son enfance dans une ferme construite en 1901, elle adore les chats et les épinards au vinaigre. Dès que l’un doit interagir avec l’autre, on ne manque pas de relever ces quelques faits dans leurs similarités ou leurs contrastes. Tous ces apartés contribuent ainsi à donner une profondeur humaine aux échanges et aux activités pédagogiques.

Soyez passionné, passionnée
Bien que cela semble évident lorsqu’on enseigne en présence, la distance nous amène quelques fois à oublier l’étincelle qu’on a dans la voix ou la manière originale de présenter sa matière. Toutes ces petites marques de passion peuvent aussi apparaitre grâce à une vidéo d’intro ou à un exercice présenté avec humour ou un brin de folie. Plus vous laissez transparaître votre intérêt pour votre discipline, plus vous incitez les autres à faire de même. La passion devient alors un excellent virus – contrairement à d’autres – qu’il vaut la peine de répandre.

Restez à jour
On ne peut toujours réinventer la roue, mais on peut tout de même rester à l’affût de ce qui peut être fait pour redonner de la couleur à la grisaille d’une formation en ligne. Peut-être que certains de vos bons coups en présence mériteraient d’être adaptés à votre version en ligne.

Les conditions pandémiques actuelles s’avèrent difficiles tant pour vos étudiantes et étudiants que pour vous. Cependant, il vous est possible de recréer la magie dans votre enseignement ou d’en saupoudrer les ingrédients par les petites fenêtres que sont devenus nos écrans.

Source: Jenkins Fletcher, Kenya, Creating Magic in Your (Online) Classroom, Faculty Focus, 28 octobre 2020.

Réussite et engagement des étudiants universitaires en 2020 (contexte de pandémie)
Analyser l'utilisation des médias sociaux par les étudiants pour prédire leur réussite académique ?

À propos de l'auteur

Daniel Genest

Daniel Genest

Laisser un commentaire

et, libero. elementum venenatis, luctus felis Sed