Formation continue

Comment les travailleurs américains perçoivent la formation en ces temps de pandémie

La pandémie aurait déclenché un changement dans la façon dont les travailleurs américains perçoivent la formation continue, selon une nouvelle étude pour Bright Horizons EdAssist Solutions. L’enquête a révélé que 85 % des Américains qui travaillent à temps plein et à temps partiel estiment que les employeurs doivent revoir leur offre d’avantages sociaux à la lumière de la pandémie. La formation semble en faire fortement partie.

Pas moins de 78 % des travailleurs américains pensent que la pandémie a accru la nécessité pour les entreprises de soutenir leurs employés avec des avantages en matière d’éducation, y compris le remboursement des frais de scolarité pour les programmes menant à un diplôme ou non, et les programmes de remboursement de prêts étudiants.

Chez les plus jeunes, ce sentiment serait encore plus grand. Les millénaux (82 %) et la génération X (81 %) sont beaucoup plus nombreux que les baby-boomers (65 %) à affirmer que la pandémie a accéléré la nécessité pour les entreprises d’encourager la formation au titre des avantages sociaux.

De plus, selon les répondants, offrir l’accès à de la formation est un facteur clé pour favoriser l’égalité sur le lieu de travail. Selon l’enquête, près des deux tiers des travailleurs américains (65 %) pensent que le fait d’offrir de la formation à tous les employés contribue à promouvoir l’égalité raciale et entre les sexes sur le lieu de travail.

Le fait que les employeurs soutiennent leur personnel dans leurs démarches de formation a un impact important. 75 % affirment qu’ils se sentiraient plus motivés dans leur emploi actuel s’ils avaient accès à des possibilités de formation par l’intermédiaire de leur employeur. La génération Z (77 %), la génération Y (79 %) et la génération X (77 %) croient qu’avoir des possibilités d’éducation les rendrait plus motivés dans leur travail actuel en comparaison avec les baby-boomers (63 %).

En somme, 74 % pensent que ces opportunités leur permettraient de se sentir plus en sécurité dans leur emploi actuel.

Enfin, 73 % conviennent que les possibilités d’éducation offertes par leur employeur les feraient se sentir plus outillés pour faire leur travail actuel.

Les entreprises qui encouragent la formation seraient perçues plus favorablement. Près de la moitié des travailleurs (45 %) décriraient positivement une entreprise qui met de l’avant l’éducation dans son offre d’avantages sociaux. Elles seraient perçues comme étant «engagées envers les employés».

Les travailleurs américains souhaiteraient consacrer du temps pour leur perfectionnement. Seulement un tiers (34 %) des répondants ont déclaré avoir le même temps pour se concentrer sur leur développement professionnel pendant la pandémie. Un employé sur dix (11 %) n’a consacré aucun temps à son perfectionnement.

Les deux tiers (67 %) disent qu’ils seraient susceptibles de participer à un programme de formation s’il est offert à titre d’avantages sociaux par leur employeur.

L’enquête a été menée du 16 au 20 septembre 2020 auprès d’un échantillon américain représentatif sur le plan démographique de 1084 adultes de 18 ans et plus qui travaillent à temps plein ou à temps partiel, composé de 627 hommes et 457 femmes.

Bright Horizons est un fournisseur de services de garde d’enfants aux États-Unis et le plus grand fournisseur de services de garde d’enfants parrainés par l’employeur.

Source : Raymaakers, Kristen (Contact), Education benefits study, executive summary, Business Wire. 14 octobre 2020

Tendances pour les parcours de formation en ligne
Un programme de formation interne pour la firme de sondage Léger

À propos de l'auteur

Véronique Tremblay

Véronique Tremblay

Laisser un commentaire

lectus risus. odio tristique quis venenatis, Aenean tempus mattis Lorem fringilla