Pédagogique Technologique

Animer sa classe comme un gestionnaire de communauté

La virtualisation forcée des espaces de formation a pu rendre explicite une réalité parfois négligée: un groupe d’étudiantes et d’étudiants constitue essentiellement une communauté d’apprentissage. Une enseignante ou un enseignant a la charge d’animer cette communauté. C’est encore plus flagrant et exigeant en ligne. Heureusement, une profession existe depuis quelques années qui peut inspirer le travail d’enseignement à distance, encore nouveau pour plusieurs d’entre nous: gestionnaire de communauté (online community manager).

As instructors are experiencing first-hand, creating meaningful connections online requires a new level of effort. This involves taking a deliberate, structured approach to foster an environment in which there is purposeful interaction among students and the instructor. Put simply, the development of a learning community must be an intentional goal. [nos emphases]

Mike Di Gregorio est responsable de l’éducation de la clientèle pour Top Hat, une application d’enseignement supérieur qui “donne vie à l’apprentissage actif”. Il détient un doctorat en sciences politiques de l’Université McMaster. Dans un article paru sur le site eCampus News, il propose huit exemples de bonnes pratiques que mettent à profit les gestionnaires de communauté…

  1. Se fixer des objectifs – “Un certain niveau d’attente, même si c’est la première fois que vous enseignez en ligne, fournit une référence à l’aune de laquelle vous pourrez évaluer vos progrès. […] La participation, la richesse et la qualité des réponses des étudiants aux fils de discussion, les rétroactions spontanées, de que même la réduction du volume des courriels des étudiantes et étudiants dans votre boîte de réception sont tous des objectifs qui méritent d’être explorés.”
  2. Avoir un plan – “Un plan favorise la cohérence, ce qui vous aidera, vous autant que vos étudiantes et étudiants, à prendre de bonnes habitudes afin d’amener tout le monde à atteindre un rythme de croisière. En période d’incertitude permanente, le plan vous aidera également à rester concentré et à maintenir le groupe sur la bonne voie en cas de (nouvelles) perturbations.”
  3. Comprendre son public – “Un inventaire des centres d’intérêt des étudiantes et étudiants, fourni par un simple sondage, est un excellent moyen de découvrir ce qui les intéresse, ce qu’ils trouvent significatif ou amusant, ainsi que leurs objectifs et leurs passions en dehors des cours. Les informations ainsi obtenues fourniront suffisamment de matière pour rendre les interactions plus pertinentes et plus intéressantes, alors que vous pourrez relier le contenu des cours aux sujets qui intéressent les personnes étudiantes.”
  4. Comprendre son “image de marque” personnelle – “Il est facile de perdre de vue sa personnalité dans les méandres de l’enseignement en ligne. Réfléchissez à ce qui vous caractérise. Est-ce votre sens de l’humour ? Votre passion ou votre sincérité ? “
  5. Faire connaître les modalités de participation (rules of engagement) – Quel niveau de participation souhaitez-vous obtenir? “Il est important de reconnaître que les exigences académiques habituelles, telles que le respect de la grammaire et de la ponctuation, peuvent limiter l’engagement, en particulier dans les forums de discussion en ligne.”
  6. Être présent – “Modélisez le comportement que vous voulez voir chez vos étudiantes et étudiants. Participez activement aux échanges, aux forums de discussion et rendez-vous disponible comme ressource lors des travaux d’équipes et d’autres activités.”
  7. Donner aux étudiantes et étudiants des possibilités (et les moyens) d’interagir les uns avec les autres – “Les projets de groupe, les devoirs et l’ajout d’exercices d’apprentissage actif pendant les temps de classe” sont le nerf de la guerre lorsqu’il s’agit de faire collaborer les étudiantes et les étudiants. “Nothing creates a shared sense of purpose like being challenged to work and struggle together toward a common goal.
  8. Mesurer et optimiser – Any community manager worth their salt takes time to reflect on their goals and activities.” Ça ne fonctionnera pas du premier coup. Ce doit être un processus itératif.
[Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite), puis ajusté.]

Source: Di Gregorio, Mike, “8 practices to build an online learning community“, eCampus News, 9 octobre 2020

L'autochtonisation des institutions d'enseignement supérieur, c'est quoi?
Développer les savoir-être pour collaborer avec l'intelligence artificielle?

À propos de l'auteur

Jean-Sébastien Dubé

Jean-Sébastien Dubé

Laisser un commentaire

Sed eget in felis non nec ut ut Donec venenatis ut