Pédagogique Technologique

Proposez des ateliers de travail en équipe dans votre classe virtuelle

Si on pouvait facilement passer trois heures en présentiel à exposer sa pensée, ce n’est plus raisonnable de le faire dans une séance de formation en ligne. Il est dorénavant indispensable de mettre en interaction les étudiantes et étudiants et ce, plus d’une fois par séance! Autres temps, autres mœurs …

C’est ici que la création d’ateliers de travail en équipe ouvre des avenues intéressantes pour l’enseignant. Rappelons qu’il est possible de répartir les étudiants d’une séance de formation en ligne en plusieurs sous-groupes afin qu’ils discutent ou travaillent en équipe pendant une période d’exercice. C’est ce que nous appelons ici des ateliers de travail en équipe. Les plateformes Adobe Connect, Teams ou Zoom offrent ce type de fonctionnalités.

Dans son article, la professeure Elise Mueller nous propose les manœuvres pédagogiques nécessaires pour naviguer dans les mers peu connues du travail en équipe… en ligne.

  1. Des cibles atteignables
    Avant de lancer vos étudiantes et étudiants dans l’aventure des ateliers en équipe, assurez-vous que la tâche que vous leur assignez soit à leur mesure. Peut-être vaudrait-il la peine de segmenter l’exercice en plusieurs étapes? Par exemple, faites-les d’abord comparer leurs résultats d’un travail précédent. Demandez-leur de partager leurs questions et commentaires en grand groupe. Dans un second atelier, proposez-leur de résoudre un nouveau problème ou d’explorer une théorie que vous venez de leur exposer.
  2. Des instructions claires
    Les étudiantes et étudiants doivent avoir une bonne compréhension de l’objectif de l’atelier de travail. Indiquez-leur
    • de combien de temps ils disposent,
    • comment ils pourront vous poser des questions pendant l’atelier,
    • de quelle manière le travail devra être fait et
    • comment ils devront partager avec le groupe après l’activité.

      Communiquez vos instructions avant qu’ils n’entrent dans les ateliers de travail en équipe. N’hésitez pas à les répéter à nouveau pendant l’atelier.
      Vos instructions doivent également aider les étudiantes et étudiants à surmonter les obstacles technologiques en leur indiquant exactement ce qu’ils devront faire dans l’atelier. Par exemple, comment devront-ils utiliser le tableau blanc virtuel pour saisir les idées de l’équipe? Au besoin, faites-leur une démonstration et vérifiez leur compréhension.
  3. Des activités novatrices
    Pourquoi ne pas proposer à vos étudiantes et étudiants un exercice où leur créativité est à l’honneur? L’important ici consiste à limiter leur temps de production sur de brèves périodes d’exercice. Par exemple, demandez-leur de trouver deux ou trois illustrations sur le web (et de donner la référence) qui représentent un phénomène ou un concept nouvellement présenté au cours. Vous pouvez aussi leur faire tracer une ligne du temps d’une période historique précise ou élaborer une carte mentale d’une notion. Le tout doit servir de prétexte à aborder diverses parties du cours de façon créative.
  4. Réfléchir individuellement d’abord, collectivement ensuite
    En face à face ou à distance, le phénomène des participants discrets et muets se fait souvent sentir. Pour éviter que certains de vos étudiants ou étudiantes n’aient pas l’opportunité de se prononcer dans un atelier de travail en équipe, optez pour une activité de réflexion individuelle préalable à celle en équipe. Par exemple, demandez-leur d’identifier individuellement les faits marquants d’un texte que vous leur avez remis. Par la suite, l’équipe aura à discuter des faits les plus éloquents qu’ils devront présenter au reste de la classe.
  5. Un esprit de communauté
    Les ateliers de travail d’équipe peuvent aussi servir à créer et solidifier les liens interpersonnels entre les étudiantes et étudiants. Par exemple, proposez-leur de prendre 5 minutes avant le début d’un exercice pour partager entre eux leur série web préférée. Prévenez-les que vous n’interviendrez pas dans leurs conversations et fixez un temps limite précis. L’important ici demeure de prioriser le côté relationnel de cette échappée du cours.

Toutes ces stratégies en atelier de travail d’équipe vous apporteront aussi une attention plus soutenue de la part de vos étudiantes et étudiants. Votre prochain exposé magistral risque alors de recevoir une écoute plus attentive.

Source: Elise Mueller, Building Better Breakout Sessions, Duke – Learning Innovation, 22 septembre 2020.

Un prototype de classe interactive et connectée à l'école de commerce Inseec U
Que veulent les étudiantes et étudiants de leur prof?

À propos de l'auteur

Daniel Genest

Daniel Genest

Laisser un commentaire

velit, felis libero in Phasellus ut Donec