Compétitive Point chaud / en émergence Technologique

Données sur l’état de santé des universités américaines: pour y voir plus clair

Un article publié dans le magazine Forbes à propos du dévoilement de l’Almanac 2020-2021 du Chronicle of Higher Education a attiré mon attention. Cet almanach est un site de référence permettant d’obtenir des données ainsi que de consulter des analyses qui brossent un portrait de l’état de santé des universités aux États-Unis. Cet outil présente une toute nouvelle rubrique cette année qui met en évidence des points de données (“data points”) ayant une influence marquante sur le fonctionnement des différentes institutions. Ces points vont référer à des données en lien avec:

  • le corps professoral (caractéristiques démographiques, rémunération, statut de la titularisation et ratios étudiants/faculté);
  • la population étudiante (caractéristiques démographiques, aide financière, bénéficiaires de bourses, nombre d’inscriptions et profil des étudiants de première année en 2018);
  • les résultats scolaires (taux de diplomation, spécialisations et endettement des étudiants);
  • l’administration (rémunération du personnel non enseignant, rémunération des cadres et leurs caractéristiques démographiques);
  • les finances (recettes et dépenses, dotations et dons, frais de scolarité et d’inscription);
  • les profils des États (statistiques sommaires sur le niveau d’éducation et résumé des établissements d’enseignement supérieur dans chaque État).

En 2020, il va sans dire que c’est l’impact de la pandémie de Covid-19 qui ressort comme étant le plus important. On y découvre notamment que:

  • une enquête effectuée en mai dernier révèle qu’environ 60 % des membres du corps enseignant et des administrateurs universitaires ont déclaré que les cours offerts au trimestre d’hiver 2020 étaient de moindre qualité que ceux offerts par leurs homologues en mode présentiel;
  • plus de 12,5 milliards de dollars ont été octroyés aux universités afin de prévenir, se préparer et répondre à l’arrivée de la pandémie du coronavirus. Au moins la moitié de ce montant aurait été utilisée pour soutenir l’aide financière d’urgence offerte aux étudiants;
  • les établissements à vocations spécialisées – ceux qui attirent généralement moins d’attention à l’échelle nationale – viennent en tête de liste des universités ayant démontré le meilleur retour sur investissement à long terme après 40 ans d’opération. L’Albany College of Pharmacy and Health Sciences vient en tête de liste avec un retour de 2,72 millions de dollars.

Cette plus récente édition de l’Almanach le rend particulièrement utile en tant que référence prépandémique, car il peut servi de base à partir de laquelle de futurs développements universitaires pourront être mesurés.

À lire!

Source: Nietzel, Michael T. Which Colleges Have The Best Completion Rates And Many Other Higher Ed Questions Answered: The Chronicle Of Higher Education’s 2020-21 Almanac. Forbes, 18 août 2020.

Webinaires sur la formation à distance offerts par la fabriqueREL
La réalité augmentée au cube

À propos de l'auteur

Marc Couture

Marc Couture

Laisser un commentaire

Phasellus elementum ut et, facilisis sit Sed adipiscing